Le Bayern Munich n’a pas fini son Mercato

par :

Grand animateur du mercato lors de la saison dernière, le Bayern Munich s’est montré plus calme cette saison en enregistrant le seul renfort de Tim Borowski. Mais le club bavarois pourrait nettement accélérer son recrutement maintenant que le nouvel entraineur Jurgen Klinsmann a pu juger son effectif et ses quelques lacunes.

Munich a empoché 9 millions d’euros en se séparant de Marcel Jansen qui a pris la direction d’Hambourg, l’Allemand a été immédiatement remplacé par Massimo Oddo que les munichois ont chippé à l’Olympique Lyonnais. L’italien est prêté avec option d’achat au Bayern Munich.

Apparemment décidé à perturber l’Olympique Lyonnais avant la double confrontation de la Ligue des Champions, le Bayern Munich aurait des vues sur Jeremy Toulalan que les munichois supervisent depuis maintenant quelques années et qui serait l’une des priorités de Klinsmann au poste de milieu défensif. L’autre priorité est l’ukrainien Anatoliy Tymoschuk auteur d’une saison impressionnante avec le Zénith Saint-Petersbourg et qui à 29 ans semble au sommet de sa carrière. Lyon et le Zenith ont la réputation d’être de redoutables négociateurs, le Bayern Munich devra se montrer convaincant pour recruter un de ses deux joueurs juste avant l’entame de la Ligue des Champions.

Autre cible du club de Franz Beckenbauer, l’attaquant bulgare Dimitar Berbatov qui n’a toujours pas rejoint Manchester United et qui présente l’avantage d’avoir déjà évolué en Bundesliga, au Bayer Leverkusen. Berbatov est très cher, mais devant les performances moyennes de Miroslav Klose le Bayern envisage de faire l’effort et devrait transmettre une offre à Tottenham d’un montant avoisinant les 30 Millions d’euros. Rappelons que le Bayern Munich avait proposer 23 Millions d’euros à Stuttgart en début de mercato pour le transfert de Mario Gomez.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.