« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Angers-PSG (0-5): les notes du match

Angers-PSG (0-5): les notes du match

Edinson Cavani et ses coéquupiers ont eu le droit à une promenade de santé cet après-midi à Angers (0-5) à l’occasion de la 12ème journée du championnat de France de Ligue 1. Edinson Cavani a inscrit un doublé et compte désormais 101 buts en 144 matchs de Ligue 1 sous le maillot parisien. Au classement, le PSG compte dorénavant 7 points d’avance sur Monaco, qui affronte Guingamp ce soir (20h). Angers, pas assez agressif ce soir, reste 13ème.

Le PSG ouvre le  score dès la 5ème minute grâce à une reprise de volée de Kylian Mbappé sur un centre de Dani Alves. Un soulagement pour Mbappé qui traversait une période de doute. A la 14ème minute, alors que Vincent Manceau dévisse complètement sa frappe pour Angers, Dani Alves ouvre parfaitement le jeu pour Julian Draxler qui double la mise pour le PSG.

A la 30ème minute et en adéquation avec la physionomie du match, Kylian Mbappé profite d’une ouverture parfaite d’Adrien Rabiot pour servir d’une talonnade inspirée Edinson Cavani, situé au premier poteau, et qui inscrit son 100ème but en Ligue 1 pour le PSG. Le sursaut d’orgueil angevin n’arrive pas et les Parisiens font ce qu’ils veulent.

Après la pause, Angers est plus inspiré et plus agressif. Cependant, cela n'empêchera pas le deuxième but d’Edinson Cavani à la 60ème minute sur une passe de Julian Draxler. En toute fin de match, Lucas sert Kylian Mbappé, qui dribble le gardien angevin Mathieu Michel et pousse la balle dans le but vide pour inscrire lui aussi un doublé à la 84ème minute.

Ce but conclut somptueusement le festival parisien.

LES NOTES D’ANGERS

Michel (3/10): Qui aurait aimé être à sa place ce soir ? Il est à l’Ouest sur le premier but de Kylian Mbappé dès la 5ème minute mais aussi sur le ballon piqué de Julian Draxler à la 14ème minute et sur les deux frappes décisives d’Edinson Cavani à la 30ème et à la 60ème minute. Il faut quand même avouer qu’il n’a pas trop été aidé par sa défense. Il n’a donc pas réussi à compliquer les plans de l’attaque parisienne et a même subi l’humiliation de se faire dribbler par Kylian Mbappé sur son deuxième but à la 84ème minute.

Manceau (4/10): Le latéral droit gâche l’occasion la plus dangereuse de son équipe en dévissant sa frappe à la 14ème minute. Pour le reste, il n’a pas démérité face aux Parisiens dans son couloir.

Pavlovic (3/10): Mauvais match. Alors qu’il devait être un renfort pour la défense angevine, il était en retard sur toutes les ouvertures angevines comme l’illustre sa faute sur Kylian Mbappé. Remplacé par Angelo Fulgini à la 50ème minute qui n’a pas su revitaliser le jeu angevin et s’est rendu coupable d’une vilaine faute sur Kylian Mbappé.

Traoré (3/10): Match très laborieux, de la même manière que ses coéquipiers en défense. N’a pas su calmer les adreurs offensives parisiennes et s’est montré très nonchalant sur certaines actions qui ont amené les buts parisiens, notamment celui de Julian Draxler à la 14ème minute.

Thomas (3/10): Même constat que ses copains défenseurs. Il a tout de même sorti quelques sauvetages dans la surface et a remporté certains duels aériens face à Edinson Cavani.

Ciss (4/10): Match insuffisant. N’a pas su se montrer incisif face à Dani Alves et Kylian Mbappé sur son couloir gauche d’où proviennent 4 buts parisiens.

Tait (4/10): On ne l’a pas trop vu sur le terrain. La domination parisienne dans le milieu a fait qu’il a énormément couru pour pas grand chose et n’a pas su peser dans le jeu. Saluons tout de même sa générosité malgré son match insuffisant. Remplacé par Lassana Coulibaly à la 80ème minute.

Santamaria (4/10): Un peu le même  délire que Tait. Très investi mais le PSG était beaucoup trop fort pour lui. Beaucoup d’investissement pour trop peu de rendement.

Mangani (4/10): En début de match, il a su plusieurs fois bien décaler le jeu pour tenter d’inquiéter les Parisiens mais ça n’a servi à rien. Ensuite, on le voyait beaucoup moins et quand on le voyait, il s’emmêlait les pinceaux.

Sunu (3/10): Mauvais match. Quelques décrochages intéressants mais n’a pas assez pris d’initiatives. Muselé par les défenseurs parisiens, il n’a jamais pu être dangereux. Remplacé par Enzo Crivelli à la 50ème minute qui n’a pas pu faire plus.

Toko-Ekambi (4/10): Match insuffisant, mais quoi de plus normal face à un tel PSG ? A juste réussi à décrocher une seule frappe facilement captée par Alphonse Areola.

LES NOTES DU PSG

Areola (6/10): N’a pas eu grand chose à faire sur ce match mais solide sur les quelques interventions nécessaires, notamment à l’occasion de quelques frappes lointaines angevines.

Dani Alves (7/10): Bon match du latéral brésilien. S’est baladé sur son couloir. Auteur de la passe décisive sur le premier but de Kylian Mbappé à la 5ème minute puis d’une superbe ouverture au début de l’action du but de Julian Draxler à la 14ème minute.

Thiago Silva (7/10): Bon match pour le capitaine parisien. A effectué de nombreuses récupérations, notamment dans le domaine aérien. Instigateur de nombreuses attaques parisiennes.

Kimpembe (6/10): Match satisfaisant, comme d’habitude. Il profite de l’absence de Marquinhos pour enchaîner les matchs et les bonnes prestations. A été tout de même bien épaulé par Thiago Silva.

Kurzawa (6/10): Match beaucoup moins bon que celui de mardi contre Anderlecht où il a inscrit un triplé. Pas une grosse entente avec Javier Pastore et quelques centres ratés.

Verratti (7/10): Bon match qui est en adéquation avec la progression que semble connaître l’Italien depuis un mois. A touché beaucoup de ballons et a été à la création d’un grand nombre des offensives parisiennes, comme sur le 3ème but d’Edinson Cavani à la 30ème minute. Investi dans la récupération et concentré dans ses passes.

Rabiot (8/10): Ce rôle de sentinelle lui va à ravir comme l’illustre sa relance qui va amener le 3ème but parisien à la 30ème minute où il fait un dribble spectaculaire suivi d’une ouverture parfaite pour Kylian Mbappé. Rabiot s’est montré intelligent et technique sur ce match. A pu profiter de la domination parisienne pour aller vers l’avant et être à l’origine des deux derniers buts parisiens.

Draxler (7/10): Très utile dans un milieu à 3, comme face à Bordeaux et à Nice. Très investi malgré quelques pertes de balles, il marque le deuxième but parisien à la 14ème minute d’un sublime ballon piqué. Il délivre également une passe décisive sur le deuxième but d’Edinson Cavani à la 60ème minute. A prouvé qu’il vaut plus que son statut de supersub. Remplacé par Giovanni Lo Celso à la 63ème minute.

Mbappé (8/10): Très bon match après ces deux mauvaises prestations à Marseille et contre Nice. Il retrouve la confiance dès la 5ème minute grâce à cette reprise de volée qui trouve le  chemin des filets. Il a ensuite énormément couru pour peser sur l’attaque parisienne. Après une ouverture d’Adrien Rabiot, Mbappé dribble magistralement un défenseur angevin pour servir Edinson Cavani qui va inscrire le 3ème but parisien à la 30ème minute. Quelques mauvais comportements en deuxième mi-temps mais a conclu son match avec un deuxième but à la 84ème minute.

Cavani (9/10): Un match exceptionnel, c’est le meilleur joueur ce soir. Sans trop peser dans le jeu, il a su être réaliste. Son premier but à la 30ème minute est la conclusion d’une belle action collective parisienne. C’est également son 100ème but en 144 matchs de Ligue 1 avec le PSG. Le 101ème ne se fera pas trop attendre. A la 60ème minute et alors qu’il a récupéré le ballon dans son camp, Cavani fait un sprint fou pour pouvoir récupérer la passe de Julian Draxler et inscrire ce nouveau but. Remplacé par Lucas à la 72ème minute, auteur d’une passe décisive pour Kylian Mbappé à la 84ème minute.

Pastore (5/10): Rarement titulaire, il n’avait clairement pas les jambes ce soir. Parisien le moins bon ce soir, il ne s’est pas assez investi défensivement et a raté plusieurs passes élémentaires.

 

par :

Sportif devant la télé depuis mon plus jeune âge. Supporter de l'AC Milan et de l'AS Nancy Lorraine (personne n'est parfait). Partisan du retour de Karim Benzema en Equipe de France et de la sélection de Julien Feret. Il m'arrive encore de pleurer lorsque je repense à la finale de 2006;