« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Anelka clash encore Domenech

Alors que Laurent Blanc a dévoilé sa première liste pour la rencontre face à la Norvège, l’attaquant Nicolas Anelka s’est une nouvelle fois exprimé sur le site de France Soir concernant son clash avec Raymond Domenech en insistant que ce ne sont pas ses mots qui sont sortis dans la presse.

«J’aimerais que Domenech avoue à la France et au monde entier que ce ne sont pas mes mots. J’aimerais qu’il ait l’honnêteté de le dire et le répète à sa maman…»

«Si Laurent Blanc avait été le sélectionneur des Bleus en Afrique du Sud. Nous n’en serions pas là aujourd’hui. J’avais décidé de quitter l’équipe de France après le match en Tunisie (1-1, le 30 mai), lors de la préparation. J’étais déjà dégoûté de jouer de cette façon. Mais trois joueurs cadres m’ont demandé de rester pour le groupe. Je suis finalement resté. Je n’aurais pas dû…»

«Mon plus gros regret est là : ne pas avoir pu évoluer à mon poste. Si le coach voulait prendre un joueur de surface, ce n’est pas moi qu’il fallait choisir. Il s’est trompé sur le casting et je suis le premier à le reconnaître. Pendant la préparation, mes matches ont été médiocres, pour ne pas dire catastrophiques. Comme durant le Mondial, ce n’était pas moi. Je n’ai servi à rien durant ce Mondial. Domenech a réussi à me dégoûter du football alors que je disputais ma première et dernière Coupe du monde.»

par :