Top : les pires commentateurs de foot

La Coupe du Monde démarre dans seulement 8 jours. Une grande joie pour tous les amoureux du ballon rond, qui peuvent déjà se réjouir de la victoire finale de l’Equipe de France. Car c’est une certitude : les Bleus vont remporter la compétition.

Le gros problème c’est que l’on va très certainement, à moins de réussir à créer un virus capable de provoquer une épidémie de laryngites à la rédaction de TF1, devoir écouter Chirstian Jeanpierre. Et ça, c’est mal. Très mal. La morale veut qu’on ne tire pas sur les ambulances, c’est vrai. Mais quand son conducteur est ivre mort, peut-être est-ce dans l’intérêt général. Heureusement pour lui, Jean-Pierre n’est pas le seul à être médiocre : ça passe mieux.

Top 5 des commentateurs les plus mauvais du monde du foot.

Christian Jeanpierre

Déjà, son premier ancêtre ne savait même pas orthographier son propre nom. Normalement c’est en deux mots. Au niveau du commentaire, on peut dire que l’homme est égal à lui-même : caricatural. « Alors je vais vous livrer une petite anecdote qui va sûrement vous intéresser… ». Non, bah non. Ca ne nous intéresse pas. Et ce n’est pas comme s’il se contentait de deux ou trois « petites anecdotes » par match. Jeanpierre dispose également du degré d’analyse footballistique d’un autre Jean-Pierre : celui du troquet du coin. Sauf que ce dernier a quelques pastis dans l’aile.

Xavier Gravelaine

Avec la carrière chaotique qu’a eu le footballeur (17 clubs en 16 ans), on pouvait déjà émettre des doutes quant à la qualité de la marchandise. Légitimement, quand on voit le résultat aujourd’hui. Déjà, tout bon commentateur sportif qui se respecte ne signe pas chez France Télévisions. C’est quand même le repaire des Thierry Adam, Lionel Chamoulaud & co. Gravelaine, c’est le roi des expressions bidons : « pas chique la chique », des blagues douteuses : « il n’a pas l’oeil du tigre cet arbitre japonais », et du français incorrect. Il pourrait par contre se reconvertir, puisque l’Oréal pense à lui pour une publicité pour un anti-cernes.

Emmanuel Petit

Désolé Emmanuel de te faire figurer dans ce classement, mais ton look… ce n’est pas permis. Tu sais qu’il y en a qui se sont faits enfermer pour moins que ça? Quelqu’un a forcément déjà dû te dire quelque chose, non? Ou alors il faudra penser à changer d’amis.

Petit2

Denis Balbir

Sans aucun conteste le commentateur français le mieux gominé du monde du football. Et même de la télévision française. Contrairement à ses partenaires de classement, il présente tout de même la caractéristique d’être bien moins agaçant. Orange Sport pendant 5 ans, puis M6 depuis 2012… normal, on ne l’entend jamais. On le pensait même fossilisé, jusqu’à ce que M6 n’obtienne les droits pour l’Euro 2012. C’est alors que l’on a redécouvert sa passion de commentateur pour les cris sauvages et les noms des joueurs commentés avec l’accent du pays (si, si, vous aussi avez vu des matches de l’Italie sur la 6). Mais bon, c’est pas l’pire.

Pierre Ménès

Le problème c’est qu’il revient de manière récurrente dans l’émission foot la plus regardée de l’Hexagone. Sait-il qu’au-delà de sa personnalité, la rédaction des sports de Canal + avait surtout besoin d’un journaliste type : « pilier de comptoir qui flingue tout ce qui bouge ». On appelle ça les règles de l’audimat. Ne parlons évidemment pas de ses qualités d’analyse footballistique, puisqu’elles n’existent pas. Par contre, vous qui pensiez qu’il parle de quelque chose qu’il ne connaît pas, détrompez-vous. Ménès est un footballeur doué. Vous remarquerez la rapidité d’exécution et la technique, dans ses dribbles chaloupés de fin de vidéo.


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

3 commentaires sur “Top : les pires commentateurs de foot

  1. Ah je suis content de voir que je suis pas le seul a detester ces commentateurs ! merci pour cet article je suis a 200% d’accord avec vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable