On n’entend plus chanter les parisiens (billet d’humeur)

Tu habites une grande ville, mais il ne s’agit pas de Paris. Pourtant hier, aux alentours de 20h30, plus une table dans quel bar que ce soit, disposant d’un écran. Tu galères donc pendant 10 minutes avec tes potes avant de trouver une place. C’est un peu chiant c’est vrai. Mais on n’en ferait pas tout un plat si cela ne soulevait pas une problématique plus large : qui sont tous ces gens, de sortie pour assister au quart de finale retour de Champion’s League, opposant Chelsea au Paris-Saint-Germain?

Parce que, soyons clair, on n’a jamais vu aussi nombreux les supporters du club de la capitale. Et qu’on ne dise pas que ce sont des amateurs de foot attirés par l’enjeu de l’opposition, mettant en scène un club français en Coupe d’Europe. Car lorsque l’Olympique Lyonnais a atteint le dernier carré de cette même compétition en 2010, il n’y avait pas autant de monde. Aujourd’hui, soutenir Ibra & co., c’est devenu une attraction, une mode. Espérons qu’elle ne déroge pas à la règle, et reste temporaire.

Ces nouveaux supporters parisiens

Ces nouveaux supporters du PSG. Ceux qui, quand tu les chambre en leur disant qu’ils supportent le PSG depuis l’ère qatarie, te répondent quelque peu gênés : « Meuh non pas du tout, ça fait longtemps ». Qu’ils sachent bien pour leur gouverne, que si tu avais osé affirmé une telle chose à un véritable fan parisien, il t’aurait gentiment invité à clore ta cavité buccale, ou à aller se faire foutre. Au mieux. Dans le cas où il se serait agi d’un ancien d’Auteuil ou de Boulogne, il t’aurait juste collé son poing dans la gueule. Après avoir vu évoluer Pedro Miguel Pauleta, on aime l’efficacité.

Tribune Boulogne

Ce qui fait donc que l’on se retrouve avec de vrais néophytes du football. Des mecs qui n’y connaissent absolument rien. Le problème c’est que nous, les vrais amoureux du ballon rond, on n’en veut pas de ces gars là. Aucune envie que le Saint Graal des sports deviennent la dernière des conneries en vogue, adulé une flopée de hipsters. Les mêmes personnes qui, il y a quelques années, employaient le terme « cas soc' » pour te désigner lorsque tu parlais de te rendre à un match.

Comme une vague impression qu’ils ne comprennent pas même l’essence de cette religion, quand tu les vois assister à une rencontre le cul scotché contre leur chaise. Que leur attaquant vedette rate l’immanquable, que leur meilleur joueur se fasse sévèrement sécher ou que leur équipe encaisse un but, la même réaction. Aucune. Ils conservent cet air stoïque et détaché, tellement agaçant. Peuvent-ils imaginer que nous, quand on regarde un match, c’est à l’écran qu’on est scotchés. Insulter l’arbitre, chambrer l’adversaire, chanter à s’en égosiller la voix, célébrer les buts, être de mauvaise foi… C’est ça qui fait notre bonheur. Le football est un sport qui se vit, pas une attraction pour bobo branché.

Humilie-le, il s’inclinera

Tu pourrais bien être la seule personne du bar tenant pour l’équipe adverse, c’est toi qu’on entendrait. Si tu chambrais sur un air de « et ils sont oùùù, et ils sont oùùù, et ils sont ou les … », parce que les tiens marquent à la 84e un but synonyme de qualification, personne ne te répondrais. On ne t’accorderait même pas le moindre regard. Peut-on décemment désigner ces personnes comme des supporters, sans risquer de salir la connotation de ce terme? Bien sûr que non. Le mot spectateur conviendrait bien mieux. Quoique, en l’occurrence, téléspectateur.

Pour en revenir aux néo-parisiens, Ils ne peuvent pas sérieusement penser tenir pour l’équipe de Laurent Blanc. Pourquoi? Parce qu’ils ne sont jamais allés au Parc des Princes. Parce qu’ils ne savent absolument pas qui sont Rai, George Weah ou Jay Jay Okocha. Parce que pour eux, Michel Denisot est juste un présentateur de télévision. Parce que, pour le peu qu’ils jouent à Fifa, ces dernières années ils ont systématiquement pris Barcelone et le Bayern Munich. Parce qu’il n’y a pas si longtemps que ça, le foot c’était encore un sport de « blaireaux ». Parce que les mots Auteuil, Boulogne et Pauleta cités ci-haut ne signifient rien à leurs yeux. Pardon, si. Depuis qu’ils les ont lu et recherché dans Google il n’y a pas plus de trois minutes. Ca suffit?

Jeanpierre

Ils ne se rendent pas compte qu’à nos yeux, ils complètent parfaitement les critères de l’archétype du « Footix ». Je tiens pour le PSG depuis deux ans, je me fais éliminer en Champion’s League mais c’est pas grave on la gagnera l’année prochaine, mon émission préférée c’est Téléfoot, j’aime bien les commentaires de Christian Jean-Pierre, c’est vrai que Barcelone joue pas mal non, et Jean-Michel Aulas est vraiment le dernier des cons. Ceux à qui ils font le plus de mal finalement, ce sont bien les « vrais » fans du club de la capitale, qui voient leur image ternie par une bande d’arrivistes.

Ils ne se rendent pas compte qu’avec ses millions, c’est bien plus que des joueurs qu’a acheté Nasser Al-Khelaïfi, mais l’intérêt de plusieurs milliers de personnes. Dont le leur. Et non, on peut pas aller jusqu’à parler de passion.

Le bonus



Cette news Paris Saint-Germain / PSG t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

9 commentaires sur “On n’entend plus chanter les parisiens (billet d’humeur)

  1. il sert à quoi ton article sérieusement ? n’importe quel équipe qui à gagné à une époque à attiré ceux que t’appelle  » footix  » si l’om est le club le plus populaire de France tu pense sérieusement que l’équipe des années 90 n’y est pour rien ? Que dire de la suffisance qui transparaît par tout les pores de ce torchon ? d’ailleurs nul besoin de faire un article pour défoncer des portes ouvertes n’importe quel abruti aura fait ce constat avec un minimum de recul cependant. Ne pense tu pas que lorsque t’es rentrer dans ce bar certaines personnes se sont également dit  » tient encore un footix  » ? autant il est vrai que la réussite actuelle du PSG attire bon nombre d’arrivistes autant les anti-Paris de circonstance qui déteste le club juste pour dire  » oué moi je sui UN vré supportaire  » franchement tes billets d’humeur sont des condensé de banalités, de défonçage de portes ouverte j’ai l’impression d’entendre n’importe quel poivrot la prétention en plus.

  2. A côté de la plaque cet article … Je suis un téléspectateur du psg et fier de l’ être ! Je connais Raï, Georges Weah et Michel Denisot et j’ apprécie particulièrement le beau football. J’ étais dernière l’ OL dans sa campagne en C1 en 2010. J’ irai sans doute jamais au Parc et ça ne me donne pas la légitimité de suivre une équipe que j’ aime beaucoup !? N’ importe quoi …

      1. Les seuls personnes qui ont le droit de mater un match du psg sont des fermés d’ esprit qui supportent leur club depuis leur premier souffle … ok c’ est noté le troll, voilà pourquoi je serai jamais un supporter du psg, apparemment il faut une sale mentalité pour ça, heureusement que ça me coûte pas un euro de voir du foot

  3. « Qu’ils sachent bien pour leur gouverne, que si tu avais osé affirmé une telle chose à un véritable fan parisien, il t’aurait gentiment invité à clore ta cavité buccale, ou à aller se faire foutre. Au mieux. Dans le cas où il se serait agi d’un ancien d’Auteuil ou de Boulogne, il t’aurait juste collé son poing dans la gueule. »
    —————————————————-

    cliché totalement débile comme si un véritable supporter Parisien se devait d’être insultant, comme si le baromètre de l’amour d’un club était l’agressivité et la susceptibilité j’ai l’impression de lire un gamin de 15 ans.

    1. Cela prouve que tu n’es pas un vrai supporter parisien. Le vrai supporters parisiens du genre Auteuil et Boulogne sont stupides et agressifs. C’est pour cette raison qu’il y’a eu tant de blessés, d’interdiction de stade et même des morts sur les dix derniers années dans les matchs du PSG

      1. Parce que c’est toi qui trie le vrai et le faux supporter ? déjà réduire les supporters uniquement à Boulogne – Auteuil c’est débile mais réduire ses 2 kops à une poignée de décérébrés ca l’est encore plus. Comme si il fallait butter quelqu’un pour etre considéré comme vrai supporter, ridicule.

  4. Je supporte le PSG depuis de longues années et si un gars venait à me dire que je suis un nouveau supporter parisien, je tacherais de lui faire fermer son clapet sans utiliser mes points. Cliché totalement débile, je rejoins Marcus

  5. Quel mépris des supporter ou des téléspectateurs, le parc était devenu un endroit ou les papas hésitaient à amener leurs fils pour voir un beau spectacle, le public s’est peut être aseptisé, mais est-ce mal ? Et pourquoi réduire l’ensemble des supporter de longues dates à des bourrins ? C’est sur il y en avait, mais est-ce vraiment ceux-la que tu regrettes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe