Quand les hommes politiques parlent de foot

La politique est un domaine bien complexe où la gauche et la droite s’affrontent en permanence. Pour détendre l’atmosphère, le sport est un excellent moyen. Plus que le sport, certains hommes politiques prennent plaisir à parler foot.

François Hollande

Président de la République Française depuis 2012, François Hollande a suivi la Coupe du monde 2014 avec une grande attention.

Le chef de l’Etat en a profité pour commenter les qualifications des Bleus sur Twitter.

Mis à part la France, l’ancien compagnon de Valérie Trierweiler ne suit pas grand-chose.

Vu son agenda présidentiel, c’est assez logique…

 

 

 

Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy est un grand amateur du Paris Saint-Germain. Placé à côté de Nasser al-Khelaïfi dans les loges du Parc des Princes, l’ancien Président de la République ne loupe aucun match du PSG. Cette année, dans « L’Express », le candidat à la présidence de l’UMP a déclaré « le vrai président du PSG, c’est moi » sous un ton ironique. Si vous voulez croiser Nicolas Sarkozy, rendez-vous dans la corbeille VIP du Parc.  

Manuel Valls

Premier Ministre depuis le 31 mars 2014, Manuel Valls vit une période compliquée.

Le 25 août dernier, il a présenté la démission de son gouvernement mais conserve la confiance de François Hollande.

Présent dans les tribunes du Parc des Princes pour les plus beaux matchs, l’ancien Ministre de l’Intérieur n’en reste pas moins un grand fan du FC Barcelone.

Mardi prochain lors de PSG – Barça en Ligue des champions, il supportera les Catalans. Logique pour un homme né à Barcelone.

« Le Barça, c’est mon club. C’est le cousin germain de mon père qui a écrit la musique de l’hymne du Barça. Mes premières sensations politiques ont un lien avec ce club, le clasico Real Madrid-Barcelone, c’était et ça reste une confrontation politique, culturelle, avait affirmé Valls en 2013 dans le JDD. J’ai pas mal joué quand j’étais gamin. J’étais un avant-centre aux pieds carrés. »

 

Marine Le Pen

Marine Le Pen et le foot, ça fait 2 ! Présidente du Front National, la native de Neuilly-sur-Seine n’apprécie pas le ballon rond.

« Le football, ce pas trop mon truc » a-t-elle précisé sur RMC en 2010.

Elle ajoute.

« La plupart de ces gens considèrent qu’un coup ils sont représentants de la France quand ils sont à la Coupe du monde, un autre coup ils se considèrent comme appartenant à une autre nation ou ayant une autre nationalité de cœur »

Sympa Marine…

Daniel Cohn-Bendit

Vous voulez le coller sur le foot ? C’est peine perdue.

Daniel Cohn-Bendit est ce que l’on appelle un expert.

En 2012, il s’engage comme Président du club du FC Gudesding près de Francfort.

Pour le Mondial, il a collaboré avec « Libération » afin de vivre les matchs au plus près des supporters.

C’est le cas lors du quart de finale France – Allemagne.

Son cœur étant partagé puisque l’ancien député européen est né en Allemagne.

Un grand connaisseur du football qui n’hésite pas à livrer ses analyses.

 

 

Luc Chatel

Aujourd’hui Secrétaire général de l’UMP, Luc Chatel est un passionné de football.

En 2010, il se confiait à France-Soir sur son amour pour le foot.

Son poste de prédilection ? Milieu défensif.

Il a de l’allure avec des crampons l’ancien Ministre de l’Education Nationale.

 

 

Patrick Kanner

Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner est le mieux placé pour parler foot dans le gouvernement Valls II.

Il a remplacé Najat Vallaud-Belkacem le 26 août dernier.

Fan de sport, l’ancien Président du Conseil Général du Nord n’hésite pas à se déplacer sur tous les événements.

Mais, son sport de prédilection reste le foot.

Il souhaite médiatiser encore plus le football féminin.

Bien senti Monsieur Kanner.


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe