FR

Coupe du Monde 2022 : le top 20 des joueurs à plus de 100 sélections

par

Top 20 records de sélections Coupe du Monde 2022

Le début officiel de la Coupe du Monde 2022 approche à grands pas alors que son coup d’envoi sera donné le 21 novembre prochain. L’occasion est donc idéale pour se pencher sur les principaux acteurs du tournoi. Focus sur les joueurs, ayant plus de 100 sélections au compteur, qui devraient participer au Mondial 2022 au Qatar.

De l’expérience et des grands joueurs à la Coupe du Monde 2022

La barre des 100 sélections est beaucoup plus abordable avec l’augmentation progressive du nombre de matchs internationaux, qu’ils soient amicaux ou officiels, avec notamment la création de la Ligue des Nations. Cela n’empêche pas que, si l’on regarde de plus près, beaucoup des joueurs présents dans ce top 20 ont vécu une immense carrière.

Même s’ils ont tous dépassé la trentaine, certains ont encore les moyens de repousser leur nombre, déjà très élevé, de sélections. Pour ceux-ci, la Coupe du Monde 2022 au Qatar sera l’occasion d’augmenter ce total, de 3 matchs minimum, et plus si possible. Voici le top 20 des joueurs les plus capés que l’on attend au Mondial 2022.

1 – Cristiano Ronaldo (Portugal) : 186 sélections

Cristiano Ronaldo continue encore et toujours de battre des records avec la sélection portugaise. Recordman de sélections en activité, il est aussi devenu le joueur à avoir inscrit le plus de buts de toute l’histoire avec une sélection (115 réalisations). Presque à lui seul, il a hissé son pays au sommet de l’Europe en 2016.

La star portugaise devrait participer à sa 5e Coupe du Monde. Néanmoins, demi-finaliste lors de sa première participation en 2006, le Portugal n’est ensuite plus parvenu à dépasser les huitièmes de finale depuis. L’attaquant portugais pourrait donc avoir une dernière opportunité de remporter le Mondial, au Qatar en 2022, et entrer ainsi un peu plus dans la légende.

2 – Andrés Guardado (Mexique) : 173 sélections

Passé par le Deportivo La Corogne, Valence, le Bayer Leverkusen, le PSV Eindhoven et le Bétis Séville, le milieu de terrain de poche est un pilier de la sélection mexicaine.

Avec 173 sélections (et 23 buts), il est actuellement le 12e joueur le plus capé de tous les temps. Il devrait être convoqué pour la Coupe du Monde 2022 au Qatar, pour ce qui pourrait être son 5e Mondial après 2006, 2010, 2014 et 2018. Avec le Mexique, il n’a jamais connu mieux que les huitièmes de finale.

3 – Lionel Messi (Argentine) : 160 sélections

On ne présente plus l’actuel joueur du Paris SG et légende du Barça. Vainqueur de sept Ballons d’Or, il est considéré comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du foot.

En 2021, il a enfin soulevé un trophée avec la sélection argentine, la Copa America. Il devrait participer à sa 5e Coupe du Monde après 2006, 2010, 2014 et 2018. Son meilleur parcours avec l’Argentine reste la finale perdue au Brésil en 2014 contre l’Allemagne. Au Qatar, Messi participera certainement à son dernier Mondial, une ultime occasion de remporter la plus prestigieuse des compétitions.

4 – Hasan Al-Haydos (Qatar) : 158 sélections

L’attaquant qatari a joué toute sa carrière dans le club d’Al-Sadd au pays, remportant notamment la Ligue des Champions asiatique en 2011.

Avec 158 sélection (et 34 buts), il est le joueur qatari le plus capé de l’histoire. Al-Haydos participera certainement à sa première Coupe du Monde à domicile en 2022.

5 – Diego Godin (Uruguay) : 157 sélections

Aujourd’hui à l’Atlético Mineiro au Brésil, le défenseur a fait les beaux jours de Villarreal, de l’Atlético Madrid et de l’Inter principalement.

Toujours titulaire avec la sélection uruguayenne, il pourrait participer à sa 4e Coupe du Monde au Qatar en 2022, après 2010, 2014 et 2018.

6 – Luka Modric (Croatie) : 148 sélections

Quadruple vainqueur de la Ligue des Champions avec le Real Madrid, Ballon d’Or en 2018, le milieu de terrain a échoué de peu en finale de la Coupe du Monde la même année face à la France avec la Croatie.

Passé par le Dinamo Zagreb et Tottenham, il a participé à 3 Coupe du Monde, en 2006, 2014 et 2018. Il est devenu le joueur croate le plus capé de l’histoire en 2021, dépassant Darijo Srna.

7 – Joao Moutinho (Portugal) : 144 sélections

A 35 ans, le milieu de terrain portugais reste un titulaire indiscutable en Premier League à Wolverhampton. Avec 144 sélections, l’ancien Monégasque est le joueur portugais le plus capé, derrière l’intouchable Cristiano Ronaldo.

Vainqueur de l’Euro 2016, l’ex-milieu du Sporting et de Porto, même s’il n’est plus forcément titulaire avec la sélection, reste un cadre avec le Portugal, comme en témoigne ses deux matchs pleins lors des barrages contre la Turquie puis la Macédoine du Nord. Il pourrait participer à sa 3e Coupe du Monde en 2022 au Qatar.

8 – Hugo Lloris (France) : 137 sélections

Premier Français et premier gardien de cette liste, Hugo Lloris est le capitaine de l’Equipe de France et de Tottenham. Présent dans le club londonien depuis près de 10 ans désormais, l’international est le gardien français le plus capé de l’histoire du football français, loin devant Barthez et ses 87 sélections.

Finaliste de l’Euro 2016 puis vainqueur de la Coupe du Monde 2018 en Russie, l’ancien Niçois et Lyonnais devrait participer à son 4e Mondial consécutif, après 2010, 2014 et 2018.

9 – Jan Vertonghen (Belgique) : 136 sélections

Passé par l’Ajax et Tottenham, le défenseur belge est aujourd’hui l’un des joueurs les plus expérimentés en Belgique, sa première sélection datant de 2007.

Apprécié pour sa régularité, l’actuel pensionnaire de Benfica pourrait participer à sa 3e Coupe du Monde consécutive avec les Diables Rouges, après 2014 et 2018 durant laquelle les Belges avaient terminé à la 3e place.

10 – Yuto Nagatomo (Japon) : 134 sélections

Revenu au pays après 10 ans en Europe, le latéral est le joueur encore en activité totalisant le plus de sélections avec le Japon, et le second de l’histoire du football japonais, derrière Endo (152 sélections).

Passé par Cesena, Galatasaray et Marseille, le Nippon est surtout resté sept saisons à l’Inter pour lequel il aura participé à 210 rencontres entre 2011 et 2018. Nagatomo pourrait participer ainsi à sa 4e Coupe du Monde, après 2010, 2014 et 2018.

11 – Sergio Busquets : 133 sélections

Cadre de la sélection espagnole, le milieu du Barça a tout gagné avec la Roja : la Coupe du Monde en 2010 puis l’Euro en 2012. Il formait alors un trio magique au milieu avec Xavi et Iniesta à Barcelone.

Toujours considéré comme une référence à son poste, il pourrait ainsi participer à son 4e Mondial en 2022 au Qatar, après 2010, 2014 et 2018. L’objectif sera d’oublier les piteuses éliminations dès la phase de groupe et en huitième de finale lors des deux dernières éditions.

12 – Luis Suarez (Uruguay) : 132 sélections

Meilleur buteur de l’histoire de la sélection uruguayenne, il a marqué le poste d’avant-centre durant les années 2010, sous les couleurs de l’Ajax, de Liverpool, du Barça et désormais de l’Atlético Madrid depuis 2020.

Demi-finaliste de la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud à seulement 23 ans puis vainqueur dans la foulée de la Copa America en 2011, le natif de Salto a marqué l’attaque de l’Uruguay en formant un duo d’enfer avec Edinson Cavani, voire Diego Forlan (jusqu’en 2015).

Il devrait donc disputer sa 4e Coupe du Monde en 2022, après 2010, 2014 et 2018.

13 – Fernando Muslera (Uruguay) : 131 sélections

Gardien de but emblématique de l’Uruguay depuis plus de 10 ans maintenant, Muslera s’avère aussi indéboulonnable dans les cages de Galatasaray depuis 2011, cumulant 415 matchs au total avec club stambouliote.

Comme Luis Suarez, il a connu l’épopée sud-africaine en 2010 avec une demi-finale à la clé en Coupe du Monde, puis la victoire finale en Copa America en 2011, premier titre depuis 1995. Il pourrait donc participer à son 4e Mondial, après 2010, 2014 et 2018.

13 – Edinson Cavani (Uruguay) : 130 sélections

En compagnie de Luis Suarez, Edinson Cavani forme un duo particulièrement prolifique depuis plus de 10 ans. Buteur insatiable, ce dernier cumule plus de 350 réalisations en carrière sous les couleurs notamment de Palerme mais surtout de Naples puis du Paris SG.

Demi-finaliste de la Coupe du Monde 2010 puis vainqueur de la Copa America en 2011, comme ses trois autres compatriotes présents dans ce top 20, il pourrait lui aussi disputer sa 4e Coupe du Monde.

14 – Robert Lewandowski (Pologne) : 129 sélections

A 33 ans, l’attaquant vedette du Bayern Munich, 2e du Ballon d’Or en 2021, est une star dans son pays dont il compte le plus de sélections de l’histoire. Il affiche ainsi un total hallucinant de 75 buts avec la Pologne, ce qui fait de lui le meilleur buteur de la sélection.

Passé par le Borussia Dortmund, il disputera sa seconde Coupe du Monde au Qatar, après celle de 2018 où la Pologne avait été éliminée dès le premier tour.

15 – Guillermo Ochoa (Mexique) : 126 sélections

Bien connu en France pour avoir évolué à Ajaccio entre 2014 et 2016, le gardien mexicain est aujourd’hui un vétéran de la sélection à 36 ans.

Ex-portier de Malaga, de Grenade et du Standard de Liège, Ochoa est revenu au Mexique en 2019 au CF America. Il devrait ainsi participer à son 4e Mondial, après 2010, 2014 et 2018.

16 – Pepe (Portugal) : 124 sélections

A 39 ans, le défenseur de Porto est toujours là, y compris en sélection, dont la première cape remonte à 2007. L’ex-joueur du Real Madrid et de Besiktas constitue en effet un atout précieux en terme d’expérience lors des grandes compétitions.

Au Qatar, il pourrait disputer sa 4e Coupe du Monde avec le Portugal, après 2010, 2014 et 2018.

17 – Dani Alves (Brésil) : 123 sélections

Figure du football brésilien depuis plus d’une décennie, le défenseur a tout gagné avec le Barça entre 2008 et 2016, club dans lequel il est revenu pour donner un coup de main en novembre dernier à 38 ans.

En 2022, le Brésilien pourrait ainsi participer à son 4e Mondial, après 2010, 2014 (et la demi-finale désastreuse contre l’Allemagne) et 2018.

18 – Angel Di Maria (Argentine) : 121 sélections

On ne présente plus l’ailier argentin à la technique d’orfèvre, ancien joueur de Benfica, du Real Madrid et de Manchester United.

Champion olympique en 2008 et vainqueur de la Copa America en 2021, l’attaquant du Paris SG a été décisif à chaque fois en finale en étant l’unique buteur. Il devrait logiquement disputer sa 4e Coupe du Monde, après 2010, 2014 (finaliste) et 2018.

19 – Héctor Moreno (Mexique) : 121 sélections

Revenu au Mexique l’an dernier dans le club de Gignac, le CF Monterrey, Héctor Moreno a baroudé dans toute l’Europe, de l’AZ Alkmaar à l’AS Rome, en passant par l’Espanyol Barcelone ou le PSV Eindhoven.

Appelé pour la première fois en 2007, le défenseur reste régulièrement appelé, même s’il n’est plus titulaire, et pourrait connaître sa 4e Coupe du Monde, après 2010, 2014 et 2018.

20 – Abdelkarim Hassan (Qatar) : 120 sélections

Né à Doha mais possédant la double nationalité soudanaise et qatarie, l’arrière gauche a passé l’essentiel de sa carrière à Al-Sadd. Il a joué 6 mois en Europe à Eupen dans le championnat belge mais cette expérience n’aura pas été une franche réussite avec 10 petites rencontres disputées.

A 28 ans, victorieux de la Coupe d’Asie en 2019 avec le Qatar, il cumule déjà 121 sélections et devrait jouer sa première Coupe du Monde à domicile en 2022.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.