US

Pourquoi l’édition de la CAN 2022 a lieu en hiver ?

par

Can 2022 reporteeLa CAN 2021 devait initialement se dérouler au mois de juin. Mais la crise du Covid-19 en a décidé autrement. Comme pour l’Euro, la compétition a donc été repoussée d’une année. Elle se déroulera donc au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2022.

Avant même que l’épidémie n’éclate, la CAN 2021 était déjà entourée de plusieurs problématiques.

De nombreux changements de dates

En 2014, la CAN devait prendre place sur le territoire camerounais. Jugé instable et vu du retard pris par les travaux, la CAF retirait au pays l’organisation de la compétition, lui promettant ainsi l’édition suivante, soit en 2021. Une décision vivement critiquée, et notamment par la Côte d’Ivoire qui devait organiser la CAN à cette date. Devant les faits accomplis, les dirigeants du football ivoirien saisissaient le Tribunal arbitral du sport.

Quelques discussions et accords plus tard, la Côte d’Ivoire se résignait finalement, et récupérait comme annoncé par la CAF l’organisation de la CAN 2023. Si l’année 2020 arrivait, pour symboliser le début d’une nouvelle décennie, celle-ci ramenait son lot de problèmes. L’épidémie de Covid-19 a migré dans le monde entier, mettant en pause et repoussant toutes compétitions sportives. Au mois de janvier, la CAF déplaçait déjà la CAN 2021 supposée se jouer au mois de juin, au mois de janvier. Mais à mesure que la crise continuait de s’étendre, la Confédération Africaine de Football décidait finalement de repousser la compétition au mois de janvier 2022. Résultat, la CAN 2021 devenait la CAN 2022. Les différentes nations devraient donc s’affronter 3 ans après le dernier rassemblement. L’occasion pour celles-ci de s’affûter pour représenter au mieux leur nation.

Des matchs de qualifications en décalé et un tirage tardif

La crise du Covid-19 a mis en pause la planète football entière le temps de quelques mois. En amont de celle-ci, les sélections s’étaient déjà rencontrées pour les premiers matchs de qualifications, au mois de novembre 2019. La trêve internationale de mars 2020 ne pouvant avoir lieu, les prochains matchs de qualifications étaient donc repoussés au mois de novembre 2020. Soit très peu de temps avant le début initial de la CAN. Au mois de mars 2021, les derniers matchs de qualifications se jouaient et l’identité des qualifiés étaient alors connus. Pourtant, une rencontre subsistait, celle qui opposait le Sierra Leone au Bénin. Le match qui devait initialement se jouer le 30 mars a finalement été repoussé au 14 juin pour cause de joueurs testés positifs à la maladie, dans l’effectif béninois. Finalement, la rencontre s’était jouée dès le lendemain, pour cause de cas suspectés de Covid au sein du staff sierra-léonais. Une qualification donc tardive et fortement inhabituelle pour une compétition majeure.

Si les qualifications s’inscrivaient dans la durée, le tirage fut lui aussi tardif. La CAN a été repoussée, décalant donc le tirage au sort des groupes à l’année suivante à l’issue des matchs de qualifications. À l’origine, le tirage devait se dérouler le 25 juin dernier à Yaoundé. Pour des raisons dîtes « logistiques liées à la pandémie de Covid-19 » le tirage avait finalement été reporté au 17 août dernier. Après des mois d’attente, les groupes étaient finalement connus du grand public et des sélections pour définitivement acter le lancement de la CAN 2022.

Depuis, l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations n’a pas bougé et celle-ci devrait bel et bien se dérouler au mois de janvier, sans accroc. Le Cameroun qui attendait l’organisation de la compétition sur ses terres depuis 1972 aura donc l’opportunité d’inaugurer ses nouveaux stades construits spécialement pour l’occasion. Rendez-vous le 9 janvier prochain pour le début de cette compétition tant attendue !

👉🏽 Calendrier et Programme TV de la CAN 2022

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.