FR

La préparation du Maroc pour la CAN tombe à l’eau !

par

Marco cap vert annulé préparation can 2022Pour se préparer au lancement de la compétition, le Maroc devrait affronter le Cap-Vert ce vendredi. L’occasion pour les deux formations de se tester avant le début de la compétition et de se mettre dans les meilleures conditions. Mais c’était sans compter sur un effectif réduit incapable d’assurer la rencontre.

La CAN 2022 et le Covid-19 ne font décidément pas bon ménage. Ajouté à cela la dérogation accordée par la FIFA aux clubs européens pour conserver leurs internationaux Africains jusqu’au 4 janvier, au lieu du 27 décembre, les sélections ne sont définitivement pas dans les meilleures conditions pour aborder cette 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Tout comme le Sénégal, cette dérogation ne fait forcément pas plaisir à la bande de Vahid qui voulait se rassurer avec cette rencontre face au Cap-Vert.

Les matchs se font de plus en plus nombreux en championnat et les clubs ont fortement besoin de la présence de leurs joueurs. S’ils devront se passer d’eux le temps d’un mois, les conserver jusqu’à la date limite est une option prise par de nombreuses formations. Malheureusement pour le Maroc, ce facteur les empêchera de rencontrer la sélection capverdienne vendredi !

Si les Lions de l’Atlas avaient déjà débuté leur préparation, ils ne devraient pas être assez nombreux pour en assurer la fin. Résultat, les Marocains devront patienter jusqu’au coup d’envoi de la compétition pour se tester. De plus, des cas de Covid seraient également présents au sein de l’effectif des Requins Bleus. Des raisons supplémentaires d’annuler la rencontre et conserver les joueurs pour le début de la compétition. Le premier match du Maroc sera le 10 janvier prochain contre le Ghana.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.