FR

Coup dur pour le Nigeria : Victor Osimhen positif au Covid-19 !

par

Covid Victor Osimhen Can 2022 2021Incertain au moment de formuler les listes, l’attaquant de Naples était finalement cité parmi les internationaux Nigérians qui prendront part à la compétition au Cameroun en janvier. Mais ce jeudi, une mauvaise nouvelle a fait frissonner les Super Eagles : Osimhen est positif au Covid-19.

L’épidémie semble plus contagieuse que jamais. Cette multiplication des cas n’épargne personne et encore moins les sélections nationales.

Ce jeudi, c’est le Nigeria qui est durement touché avec Victor Osimhen. Talent essentiel de la sélection des Super Eagles, il devra observer une période d’isolation de 14 jours avant de pouvoir rejoindre les siens. À maintenant 10 jours du lancement de la compétition et 12 jours de son premier match contre l’Egypte, le Nigeria devra vraisemblablement faire sans son jeune attaquant pour cette première rencontre.

Ces joueurs de la CAN positifs au Covid-19

Si Victor Osimhen est ici le joueur concerné, il est loin d’être le seul à avoir contracté le virus peu avant le début de la compétition. Ilaix Moriba, nouvel arrivant en sélection guinéenne a également été testé positif aux côtés d’Ousmane Kanté et Mamadou Kané.

Du côté de la sélection algérienne, Belmadi a dû lui aussi faire face au résultat positif du test de Youcef Belaïli, ainsi que de Mohamed Amine Tougaï et d’Houcine Benyada. Concernant le Cap-Vert, c’est le défenseur Stopira qui était lui testé positif et placé à l’isolement ce mardi.

D’un pays à l’autre, l’épidémie n’épargne personne. Il ne serait d’ailleurs pas étonnant de voir d’autres joueurs du continent être testés positifs, certains n’ayant toujours pas quitté leurs clubs et étant supposés arriver au plus tard le 4 janvier.

 

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.