FR

CAN 2021 : Résumé des matchs du 14 janvier – Groupe B et C

par

Les news de la can 2022Pour cette deuxième journée dans les groupes B et C de la Coupe d’Afrique des Nations, le Sénégal a de nouveau déçu en étant tenu en échec par la Guinée.

Le Sénégal se manque contre la Guinée !

Pour l’entame de la deuxième journée au sein du groupe B, le Sénégal et la Guinée s’étaient donnés rendez-vous pour un derby de l’Ouest riche en actions. Le constat fut tout autre. Au coup de sifflet final, c’est plutôt le terme de « rencontre fermée » qu’il fallait utiliser pour illustrer ce match. Sans certains de ses joueurs, testés positifs au Covid-19, les Lions de la Teranga ne se présentaient pour autant pas sans arguments. Sadio Mané et Bouna Sarr étaient bien là mais se trouvaient bien seuls au sein d’un système de jeu complètement coupé en deux.

Sans véritable milieu travailleur pour faire le pont entre l’attaque et la défense, le Sénégal se retrouvait en grande difficulté lorsque le Syli National récupérait le ballon. Dominante sans jamais réussir à concrétiser, la Guinée était loin d’être ridicule durant toute la durée de la rencontre. Si l’efficacité avait été pour Naby Keita et les siens, le résultat aurait probablement été différent. Quelques occasions aussi pouvaient permettre à la bande d’Aliou Cissé de redorer leur blason dans ce match mais la fin du match en décidait autrement.. nul et pas plus. Résultat, les deux sélections se quittent dos à dos et valident déjà leur billet pour les huitièmes de finale. Mais il est certain que lors de la dernière journée dans ce groupe B, le Sénégal devra faire beaucoup mieux pour se rassurer.

Le Maroc s’en sort modestement contre les Comores

Ce que le match entre le Maroc et les Comores nous permettra de retenir c’est que dans cette CAN, rien n’est jamais joué à l’avance. Sur le papier, les hommes de Vahid semblaient posséder tous les arguments pour venir s’imposer largement au stade Ahmadou Ahidjo. Mais la réalité fût tout autre. Les Lions de l’Atlas eurent la main mise sur le ballon tout au long du match mais les Comores se sont montrés solides.

Décisif, Ben Boina empêchait sa formation de prendre l’eau devant les multiples vagues marocaines. À 15 minutes de la fin du match, il sauvait d’ailleurs les siens du but synonyme de break dans cette rencontre. Solide et concentré, il repoussait même le penalty frappé par Youssef En Nesyri ainsi qu’une nouvelle offensive de l’attaquant du FC Séville. Peu avant le coup de sifflet final, Aboukhlal inscrivait le but du break après révision d’une position de hors jeu. Sans manquer d’ambition, le collectif d’Amir Abdou n’aura cessé d’essayer jusque dans les dernières minutes de jeu de revenir au score. Malheureusement, le manque de lucidité et d’expérience a couté cher pour une équipe encore novice qui semblait avoir tant à montrer. Le Maroc valide donc logiquement son billet pour les huitièmes de finale, tandis que les Comores chercheront à sauver l’honneur mardi contre le Ghana.

Le Malawi made in Mhango

En parallèle, dans le groupe B, le Malawi et le Zimbabwe avaient rendez-vous pour une rencontre pleine d’enjeux. Toutes deux défaites lors de la première journée, les deux sélections devaient s’imposer. Grâce à un doublé de Gabadinho Mhango, les Malawites confirmaient leur survie dans la compétition. Les Guerriers menaient pourtant sur une tête de Wadi, c’était sans compter sur la qualité du collectif malawite. Lors de la dernière journée contre la Guinée, le Zimbabwe devra faire beaucoup plus, au risque de d’ores et déjà dire « au-revoir » à la compétition.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.