US

Officiel : Túlio de Melo raccroche les crampons

par

Sa dernière expérience était au Japon.

Officiel : Túlio de Melo raccroche les crampons

Alors qu’il est libre de tout contrat depuis son départ du Avispa Fukuoka (Japon), Túlio de Melo a pris une grande décision sur son avenir.
Ancien attaquant du LOSC, le grand brésilien a annoncé en exclusivité pour le site internet du club qu’il mettait un terme à sa carrière.
L’Auriverde a passé ses plus belles années de joueur professionnel dans le Nord de la France où il a pu disputer la Ligue des Champions et remporter la Ligue 1 en 2012 avec la génération Hazard, Cabaye, Rami, Sow…
« Aujourd’hui, j’ai bien réfléchi, j’ai pris une décision. Et je souhaitais vous l’annoncer en premier, car le LOSC aura été le club le plus important de ma carrière : je prends ma retraite de footballeur, c’est officiel. Voilà, c’est dit. Je pense que c’est le bon moment. Je suis fier de ma carrière, fier aussi d’avoir réalisé cette dernière saison de haut niveau à Chapecoense, mais il faut savoir écouter son corps. J’ai conscience que si je force, je pourrais en subir les conséquences pour le reste de ma vie. Je voulais donc arrêter en bonne santé, profiter de mes enfants, j’ai encore toute la vie devant moi. Je veux maintenant apprendre de nouvelles choses. Je resterai certainement dans le foot, j’ai d’ailleurs déjà eu des contacts. Je ne sais pas encore dans quelles fonctions. Pas nécessairement en tant qu’entraîneur, peut-être plutôt dans une direction sportive. Mais je ne veux pas me précipiter, je veux maîtriser ce que je fais, donc l’apprendre avant de l’appliquer. C’est une nouvelle vie qui commence » a-t-il confié au site officiel des Dogues.
Pour rappel, le joueur de 34 ans a également évolué au Mans lorsque le club sarthois était encore en Ligue 1.

Retrouvez toute l'actu mercato de Lille OSC / LOSC

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.