US

Officiel : Pape Gueye n’ira pas à Watford et devrait découvrir la Ligue 1

par

Le transfert de Pape Gueye a été annulé.

 

Recruté par Watford l’hiver dernier, Pape Gueye ne quittera finalement pas Le Havre pour rejoindre la Premier League.

En effet, le milieu de terrain du Havre a confirmé ce dimanche que son contrat avec Watford a été rompu.

« Tout d’abord, je voudrais remercier Le Havre. Après huit ans passés au club, il est temps de tourner la page. Le 30 juin au soir, je quitterai le club qui m’a formé. Je remercie tous les membres du Havre pour leur accompagnement et leur confiance. Merci bien entendu aux supporters fidèles, toujours présents, qui ont su porter l’équipe. Pour moi, l’avenir est encore incertain. Mon tort dans cette histoire est d’avoir fait confiance à une personne qui m’a mal conseillé. Je mets en garde mes collègues sur les abus dont ils pourraient faire l’objet concernant les signatures de contrat. Je ne suis pas le premier et je ne serai malheureusement pas le dernier. J’ai voulu dénoncer les circonstances qui ont entouré la signature d’un contrat avec Watford et de ce que je considère être des irrégularités directement auprès de leurs représentants. Après de nombreuses discussions, je constate en plus à ce jour qu’aucune démarche administrative me concernant n’a été réellement entreprise. En conséquence, et en considérant que le contrat n’a pas encore pris effet, je prends acte de la fin de tout lien contractuel avec le club de Watford. »

Une excellente nouvelle pour les prétendants du joueur en Ligue 1, comme l’Olympique de Marseille et le FC Nantes qui auraient déjà formulé des offres.

Néanmoins, Gueye serait surtout lié à Angers, comme l’indique l’insider Mohamed Toubache.

 

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.