FR

Officiel : Lille maintenu en Ligue 1 par la DNCG !

par

Lille peut enfin souffler. Alors que le club nordiste était dans le viseur de la Direction national du contrôle de gestion (DNCG), il sera finalement bien de la partie la saison prochaine en Ligue 1. Le club avait déjà obtenu son maintien sportivement, terminant 17e du championnat.

Au cours d’une conférence de presse mardi, le président de la DNCG, Jean-Marc Mickeler, a confirmé et expliqué la décision du gendarme financier :

La commission a constaté la reconstitution des capitaux propres du club, la mise en place d’un plan de refinancement de la dette et des apports de trésorerie significatifs de nature à couvrir les besoins prévisionnels de la saison 2018/2019. Le LOSC a apporté toutes les garanties financières et la documentation nécessaire à la DNCG. Ce sont des réponses conformes à nos exigences. Par conséquent, le maintien du club en Ligue 1 est confirmé.

Si le LOSC voit le spectre de la Ligue 2 s’éloigner, il verra toutefois sa masse salariale être encadrée par l’instance. Sans compter les départs à venir après cette saison tumultueuse. Par communiqué, le président lillois, Gérard Lopez, s’est lui montré satisfait :

Cette décision positive et attendue rendue ce jour par la DNCG traduit la cohérence du projet économique du LOSC, la force et la confiance de ses partenaires financiers ainsi que la détermination de ses dirigeants (…) C’était une étape indispensable à franchir mais pas une fin en soi. L’ambition que nous nous sommes fixée pour le LOSC est autre, intacte et très claire : déployer un projet de croissance pour le club, investir et développer la compétitivité économique et sportive du LOSC.

Retrouvez toute l'actu mercato de Lille OSC / LOSC

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.