« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

L’été 2021 sera surchargé !

Le calendrier footballistique devrait être dantesque l’année prochaine à cause des reports des compétitions liés à la pandemie du Covid-19.

L’été 2021 sera surchargé !

L’UEFA a officialisé hier le report de l’Euro pour 2021 à cause du coronavirus qui a engendré la suspension des compétitions. Dans le même temps, le CONMEBOL a également repoussé la Copa America à l’année prochaine. Le calendrier de fin de saison en sera donc particulièrement modifié dans un an car la Ligue des Nations et la nouvelle formule de la Coupe du Monde des clubs avaient déjà été programmées en juin.

Les coupes d’Europe et d’Amérique du Sud auront lieu toutes les deux du 11 juin au 11 juillet 2021 et vont considérablement surcharger un calendrier qui a été chamboulé :

  • La finale de la Ligue des Champions aura lieu le 29 mai 2021. Logiquement une finale ne nécessite que deux équipes mais nul doute que la quasi totalité des joueurs devraient rejoindre leur sélection nationale quelques heures après son issue.
  • Le Final Four de la Ligue des Nations se jouera du 2 au 6 juin 2021. La compétition européenne, dont le Portugal est le tenant du titre, réunira quatre pays et servira d’introduction avant l’Euro cinq jours plus tard.
  • Jusqu’au 11 juillet, auront donc lieu la « vraie » Coupe d’Europe et la Copa America.
  • Et enfin la Coupe du Mondes des Clubs doit pour l’instant se dérouler du 17 juin au 4 juillet 2021 mais un report de quelques jours paraît probable car la nouvelle compétition pourrait souffrir de l’absence des stars convoquées avec leur pays. La FIFA a investi beaucoup d’argent pour le lancement du tournoi et doit désormais trouver une solution pour lui garantir un succès.

Au total ce sont cinq compétitions qui se dérouleront au début de l’été 2021. Un joueur européen pourrait donc remporter la Ligue des Champions, la Ligue des Nations, l’Euro et la Coupe du Monde des Clubs en moins de deux mois (sans oublier les championnats domestiques). De quoi être assuré de gagner le Ballon d’Or à la fin de l’année ?

par :