« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Hommage à Emiliano Sala

La fin d’une attente insoutenable…

Hommage à Emiliano Sala
C’est une nouvelle à laquelle on refusait de croire. Même si les chances de retrouver Emiliano Sala en vie était plus qu’infime, le monde du football voulait encore espérer. Malheureusement la réalité est parfois fracassante.
Cette nuit, aux alentours de minuit, la police de Dorset a annoncé, par le biais d’un communiqué, que le corps repêché il y a deux jours par les autorités était bien celui d’Emiliano Sala.

Le monde du ballon rond est abattu ce matin et pleure la disparition d’un de ses soldats les plus fidèles.
De nombreuses stars ont réagi comme Mesut Ozil ou Iker Casillas par exemple, mais aussi les anciens coéquipiers de l’attaquant argentin, comme Koffi Djidji (ancien Nantais aujourd’hui au Torino) qui sont tous évidemment détruis.

Le corps de « Emi » sera envoyé à sa famille et l’enterrement devrait avoir lieu en début de semaine prochaine. La soeur du défunt, Romina Sala, s’est également exprimée sur Instagram avec des mots touchants : « Ton âme dans mon âme, brillera pour toujours, illuminant ainsi le temps de mon existence. Je t’aime »

De nombreux clubs ont également publié des communiqués ou tweets de condoléances pour Sala sans oublier bien sûr le pilote David Ibbotson dont le corps n’a toujours pas été retrouvé.

Les deux clubs les plus touchés par cette tragédie sont le Cardiff FC et le FC Nantes qui ont tenu à rédiger des communiqués.

Nous retiendrons surtout qu’Emiliano Sala était un homme et un joueur très apprécié, très respectueux, qui était un guerrier sur le terrain et une personne simple et au grand coeur.
Le club a d’ailleurs décidé de retirer le numéro 9, celui porté par son attaquant, d’ores et déjà entré dans la légende.
Pour terminer nous écrirons les mêmes lignes que le FC Nantes :

C’est un Argentin qui ne lâche rien, Emiliano Sala, Emiliano Sala, Emiliano Sala…

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.