« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

🚨 Officiel : les Girondins de Bordeaux ne conservent pas Aït Bennasser !

par :

Les Girondins de Bordeaux ont officiellement annoncé le départ du club de Youssef Aït Bennasser. 

La carrière de Youssef AĂŻt-Bennasser n’est pas un long fleuve tranquille. FormĂ© Ă  l’AS Nancy-Lorraine, le milieu de terrain a beaucoup bougĂ© depuis ses dĂ©buts professionnels en 2015.

TransfĂ©rĂ© Ă  l’AS Monaco lors de l’Ă©tĂ© 2016, Youssef AĂŻt-Bennasser n’a pas eu l’occasion de disputer plus d’une saison dans le mĂŞme club et accumule les prĂŞts.

Après un premier prĂŞt Ă  Nancy, le joueur franco-marocain a Ă©tĂ© prĂŞtĂ© au SM Caen, puis Ă  l’AS Saint-Etienne la saison dernière. Lors du prĂ©cĂ©dent mercato estival, c’est aux Girondins de Bordeaux que le natif de Toul a posĂ© ses bagages. Des bagages qu’il doit de nouveau prendre pour retourner Ă  l’AS Monaco.

Les Girondins annoncent le dĂ©part d’AĂŻt Bennasser

Via un communiqué sur le site du club, les Girondins de Bordeaux ont annoncé le départ de Youssef Aït Bennasser : « Le FC Girondins de Bordeaux vous informe ne pas lever l’option d’achat pour Youssef Aït-Bennasser. Le joueur réintègrera l’AS Monaco, club avec lequel il sous contrat, à la fin de son prêt. »

Il faut dire que les statistiques ne parlent pas en faveur du joueur de 23 ans. Bien qu’il a disputĂ© 16 rencontres toutes compĂ©titions confondues, AĂŻt Bennasser n’a dĂ©livrĂ© qu’une passe dĂ©cisive.

Un apport sans doute pas assez important pour convaincre les Girondins de lever l’option d’achat. Youssef AĂŻt Bennasser retrouve une nouvelle fois l’AS Monaco. Avant un nouveau prĂŞt ?

Retrouvez toute l'actu mercato de FC Girondins de Bordeaux

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.