MD

ESTAC : le vétéran Benjamin Nivet prendra sa retraite à la fin de la saison

par

Une page se tourne à Troyes.

ESTAC : le vétéran Benjamin Nivet prendra sa retraite à la fin de la saison

À 40 ans, Benjamin Nivet traine encore sa carcasse sur les pelouses de France sous le maillot de l’ESTAC.
Mais plus pour longtemps puisque le meneur de jeu français a décidé de raccrocher les crampons à la fin de la saison.
Dans un message publié sur le compte Twitter du club troyen, l’homme aux 710 matches en professionnel et aux 122 buts inscrits en Ligue 1 et Ligue 2 a annoncé qu’il prendrait sa retraite.
« Bonjour à tous, après plus de 20 ans de carrière, je savais que ce moment allait arriver. J’ai décidé d’arrêter ma carrière à la fin de cette saison. C’est forcément un déchirement. Un déchirement de quitter ce vestiaire. D’arrêter ma carrière après avoir vécu de telles émotions mais je savais que toute bonne chose à une fin et c’est aujourd’hui que je vous l’annonce. Je voudrais remercier tous mes clubs par lesquels je suis passé. L’ESTAC c’est plus de douze, plus de douze ans de ma carrière, c’est énormément de personnes rencontrées, de partage dans les vestiaires, les joueurs, les dirigeants, les salariés et forcément mon président qui m’a soutenu […] Il y a ce match de vendredi contre Ajaccio pour bien finir la saison et puis ces trois belles échéances entre le play-off et les barrages pour encore rêver à une accession en Ligue 1, qui serait une belle fin pour moi et une belle récompense pour l’ensemble de notre groupe. »

Il ne lui reste qu’un match face à l’AC Ajaccio en Ligue 2 ce vendredi pour faire ses adieux, puis le numéro 10 et capitaine jouera les barrages d’accesions à l’élite avec son club de l’Aube.
À part Troyes, le quadragénaire a aussi porté les couleurs de La Berrichonne Châteauroux et du Stade Malherbe de Caen.

Retrouvez toute l'actu mercato de ES Troyes AC

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.