US

Une joueuse du PSG attaquée, sa coéquipière mise en examen a été libérée

par

Affaire PSG Hamraoui DialloMardi soir, les Parisiennes s’imposaient sur la pelouse du Parc des Princes sur le score de 4 buts à 0 face à la section féminine du Real Madrid. Une victoire qui faisait du bien, mais qui ne faisait probablement pas assez de bruit pour étouffer l’affaire à venir. Ce mercredi, un scandale éclatait au yeux du grand public et il concernait deux joueuses du Paris Saint-Germain.

Si vous passez du temps sur les réseaux sociaux, la nouvelle n’a pas pu vous échapper. Aminata Diallo, milieu de terrain du Paris Saint-Germain a été arrêtée à son domicile ce mercredi dans le cadre d’une enquête d’agression sur sa coéquipière en club et en sélection, Kheira Hamraoui. Après une garde à vue de 35H, elle a été libérée mais l’affaire n’est pas encore conclue.

Un scandale sur fond de jalousie ?

Mercredi midi, le journal, l’Équipe révélait l’arrestation de la milieu de terrain du Paris Saint-Germain au lendemain même du triomphe en Ligue des Champions face au Real Madrid. La raison de son arrestation était simple : en savoir plus sur les événements survenus la nuit du 4 novembre.

Alors que les joueuses du PSG s’étaient retrouvées dans un restaurant du Bois de Boulogne à Paris, Diallo et Hamraoui auraient quitté celui-ci ensemble, accompagnées d’une autre coéquipière. Sur le chemin du retour, elles auraient fait la rencontre de deux hommes cagoulés qui aurait extrait l’ex joueuse du FC Barcelone de la voiture conduite par sa coéquipière pour l’assener de coups, notamment au niveau des jambes, comme si le but était de la priver de sa profession. Selon l’AFP, Aminata Diallo n’aurait subi aucune violence et aurait simplement été retenue par l’un des deux agresseurs.

Et vu de l’extérieur, c’est une agression qui donne une allure douteuse à la situation. Absente mardi soir lors du succès en Ligue des champions, Kheira Hamraoui n’était même pas présente en tribunes pour venir supporter les siennes. Pour l’heure, l’affaire est loin d’être réglée.

En attendant, le club de la capitale a fermement condamné ces agissements par le biais d’un communiqué.

Aminata Diallo libérée de sa garde à vue

Mise en examen mercredi, la joueuse du Paris Saint-Germain a finalement été relâchée après 35h de garde à vue. Durant celle-ci, les deux joueuses auraient été confrontées. Si finalement aucune charge n’a été retenue par les forces de l’ordre à l’encontre d’Aminata Diallo, l’affaire est loin d’être résolue.

Les deux internationales Françaises doivent d’ailleurs, rencontrer le directeur sportif de la section féminine du club ce vendredi, pour régler un litige qui pourrait poser des problèmes en interne. C’est en tout cas, pour sûr, une affaire qui risque à nouveau de faire couler de l’encre dans les jours et semaines à venir.

Les deux femmes étant en concurrence au PSG, mais aussi en équipe de France, l’affaire a de suite laissé place aux spéculations. Pour l’heure, inutile d’imaginer le pire des scénarios. Les Parisiennes ont d’ailleurs rendez-vous ce week-end avec leur éternel rival, l’Olympique Lyonnais. Un match capital en vue du titre qui qui doit être le centre des préoccupations des joueuses de la capitale.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.