FR

Un mercato historique… sans Kylian Mbappé

par

Un mercato historique… sans Kylian MbappéC’est désormais officiel, le mercato estival a définitivement fermé ses portes. Si Kylian Mbappé n’a pas pu quitter la capitale pour rejoindre le Real Madrid, ce marché des transferts a été historique. Retour sur l’un des étés les plus marquants de la décennie.

Un recrutement historique

La folie parisienne

À quelques jours seulement de la reprise de la Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain fait partie de ces clubs qui n’ont pas lésiné sur les recrues. Libéré par le Real Madrid au début de l’été, Sergio Ramos faisait des adieux déchirants. Son départ marquait ainsi la fin d’une ère, mais le début d’une nouvelle au sein du Paris Saint-Germain. La cellule de recrutement réalisait un premier coup de maître en s’attachant des services du quadruple vainqueur de la Ligue des Champions.

Ce n’est un secret pour personne, mais au PSG, le manque d’un latéral droit performant se fait sentir depuis longtemps, maintenant. Pour répondre à sa problématique, Leonardo et les siens misaient sur Achraf Hakimi. Ultra-performant avec l’Inter, l’international marocain fait, déjà, les beaux jours des supporters parisiens. 

Et alors que les arrivées de Donarumma, et de Wijnaldum complétaient, un peu plus, l’effectif du club de la capitale, une nouvelle recrue débarquait, faisant vibrer la planète football. Jamais en reste, jamais rassasiée, la direction sportive du club présentait son nouveau numéro 30 : Lionel Messi. Libre de tout contrat avec le FC Barcelone, la Pulga faisait ses adieux au club catalan après plus de 20 ans de service. Tandis que les uns étaient bouleversés pas cette annonce, les autres frissonnaient d’excitation à l’idée de voir évoluer Leo Messi en Ligue 1.

L’efficacité anglaise

En éliminant les Parisiens en demi-finale, Manchester City atteignait, pour la première fois de son histoire, la finale de la Ligue des Champions. Pourtant, au coup de sifflet final, c’est Chelsea qui repartait vainqueur. Pour renforcer leurs phases de jeu offensives, les Citizens décidaient, au début du mois d’août, de s’attacher des services de Jack Grealish. L’international anglais, évoluant à Aston Villa, devenait ainsi la recrue la plus coûteuse de l’histoire de la Premier League. Percutant lors de ses entrées en jeu durant l’Euro, le milieu de terrain se montrait convaincant, attirant les regards, des observateurs du monde entier, sur lui. 

Mais de l’autre côté, les rivaux historiques des Citizens préparaient eux aussi leur coup, chamboulant à nouveau toutes les attentes de la saison à venir. Un été de folie se dessinait pour Manchester United. Souvent annoncé sur le départ, Jadon Sancho quittait finalement le Borussia Dortmund, pour retrouver sa terre natale, l’Angleterre. Si l’Euro de l’attaquant était entaché par un raté aux tirs au but, lors de la finale, Manchester United maintenait son ambition de recruter le natif de Londres. Comme si cela n’était pas suffisant, c’est Raphaël Varane qui rejoignait les Red Devils après plus de dix saisons passées chez les merengues. Un recrutement intelligent de la part de la direction mancunienne, dont le besoin d’assister Maguire était devenu pressant. 

Finalement, c’est avec le recrutement de Cristiano Ronaldo que les Red Devils concluaient leur marché des transfert. Un retour aux sources pour le quintuple vainqueur du Ballon d’Or, qui marquait un peu plus l’histoire du mercato.

Un mercato surprenant

Si beaucoup de transferts marquaient l’histoire, cet été, des départs inattendues meublaient aussi celui-ci. Très actif lors du mercato, le Stade Rennais créait la surprise en se séparant de l’un de ses éléments fort, Eduardo Camavinga. Annoncé du côté du PSG, tapis dans l’ombre, le Real Madrid gardait un oeil sur le milieu de terrain de 19 ans, préparant sans doute un angle d’attaque surprenant. En l’espace de 48h, Camavinga voyait son destin basculer en s’engageant jusqu’en 2027 avec la Maison Blanche. 

De l’autre côté de la Manche, au sud-ouest de la capitale britannique, Chelsea réalisait, aussi, un coup de génie. Romelu Lukaku signait son grand retour du côté des Blues, dix ans après son échec chez les champions d’Europe actuels. Depuis, les saisons ont défilé, et l’international belge a bien grandi, tandis qu’il fait désormais partie des meilleurs avants-centres au Monde. Un recrutement logique pour le système de Thomas Tuchel, notamment avec le départ d’Olivier Giroud, et la maladresse de Timo Werner dans le dernier tir. Un recrutement efficace qui devrait d’ailleurs profiter à l’international allemand.

En Catalogne, le départ de Lionel Messi brisait bien des coeurs. Pour les supporters, le responsable était tout trouvé : Antoine Griezmann. Arrivé pour 120 millions d’euros au FC Barcelone, à l’été 2019, le natif de Macon n’a jamais vraiment réussi à convaincre. Au lendemain de la fin du mercato, c’est dans le cadre d’un prêt, avec une saison supplémentaire en option et une obligation d’achat à l’issue de celle-ci, qu’Antoine Griezmann retrouvait l’Atlético. Un chamboulement dans l’effectif de Ronald Koeman, qui peut se satisfaire des bonnes prestations de Memphis Depay, une bouffée d’air frais pour le français. 

Pour permettre le transfert de ce dernier, Saùl quittait, quant à lui, l’Atletico pour s’engager avec Chelsea, dans le cadre d’un prêt payant, assorti d’une option d’achat. En rejoignant les Blues, Saùl affichait également sa volonté de rejouer à son poste. Une occasion de changer d’air, pour le milieu de terrain espagnol, qui évoluait avec les Colchoneros depuis 2012.

Le cas Kylian Mbappé

Des transferts historiques, inédits et tous plus fous les uns que les autres ont fait tourner la tête des fans de football, dans le monde entier. Mais s’il y a bien un cas qui a réussi à captiver durant toute la période estivale, c’est bien celui de Kylian Mbappé. Avec une année restante sur son contrat, et une prolongation toujours pas signée, le départ de Mbappé vers la Maison Blanche pouvait sembler obligé. Les négociations et propositions se sont succédées, mais du côté de Nasser El Khelaïfi, et de la direction sportive, la réponse a été pratiquement catégorique.

Depuis toujours, l’international français n’a jamais caché son souhait d’un jour quitter l’hexagone pour rejoindre le Real Madrid. Un souhait qui devrait attendre la fin de saison avant de pouvoir être exaucé. Si beaucoup de médias évoquent un certain « mécontentement » de la part du natif de Bondy, c’est plutôt une opportunité inédite qui s’offre au Paris Saint-Germain. Pour sa dernière année du côté de la capitale, c’est aux côtés de Neymar, et de Lionel Messi, que Kylian Mbappé formera un nouveau trio d’attaque, dont beaucoup attendent de voir les premiers matchs. En attendant de voir son rêve se réaliser, le champion du Monde peut déjà se satisfaire d’être le troisième membre  d’une attaque, qui, autrefois, éblouissait en Espagne. 

L’histoire reste encore à s’écrire pour Mbappé, mais s’il y a bien un tout nouveau chapitre qui vient d’être entamé, c’est bien celui d’une nouvelle ère, à l’orée de ces transferts.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.