FR

UEFA Nations League : le bilan des matches amicaux des favoris de la compétition

par

UEFA Nations League : le bilan des matches amicaux des favoris de la compétition

On a eu le droit à de nombreux matches amicaux, à quelques jours de la fin de l’UEFA Nations League. Si la plupart des favoris ont pu se mettre en confiance, ce n’est pas le cas pour tous les grands noms de la compétition européenne. 

De nombreux favoris en pleine confiance

Malgré une importante revue d’effectif, la plupart des grandes nations européennes ont pu faire le plein de confiance. On pense notamment au Portugal, le futur adversaire des Bleus en UEFA Nations League. Certes opposés à une très faible équipe d’Andorre, les Lusitaniens ont su signer une importante victoire (7-0). Entré en jeu en seconde période, Cristiano Ronaldo a d’ailleurs pu y aller de sa réalisation.

Même son de cloche pour l’Italie qui n’a pas fait dans le détail lors de la réception de l’Estonie. Une victoire nette et sans bavure (4-0) qui permet à l’équipe de Roberto Mancini d’aborder du mieux possible ses deux derniers matches d’UEFA Nations League.

Enfin, la donne a été un peu plus délicate pour la Belgique et l’Allemagne. Il faut aussi dire que ces deux nations affrontaient de très belles équipes pour ce début de trêve internationale. Alors que les Diables Rouges ont réussi à renverser la vapeur face à la Suisse (2-1), la Mannschaft s’est imposée face à la République Tchèque (1-0).

Les Pays-Bas et l’Espagne dos à dos

C’était le choc de ces matches amicaux. Les Pays-Bas accueillaient l’Espagne, pour une affiche de prestige. Après l’ouverture du score, la Roja pensait d’ailleurs se diriger vers un joli succès. Mais ce n’était sans compter sur le talent des Néerlandais. En seconde période, Donny van de Beek a réussi à remettre les compteurs à zéro. Les deux équipes peuvent donc désormais se concentrer pleinement sur l’UEFA Nations League.

Il faut d’ailleurs noter que l’Espagne est en ballotage favorable pour rejoindre le Final Four. En tête de sa poule à deux journées de la fin, la Roja doit encore défier la Suisse et l’Allemagne pour conserver son bien.

De leur côté, les Pays-Bas ne sont pas les maîtres de leur destin. Pour le moment, ils ne sont qu’au troisième rang de leur poule, derrière la Pologne et l’Italie. Avec toutefois deux points de retard sur la première place, la bande à Memphis Depay a encore des raisons de croire à une qualification au Final Four. Il faudra impérativement s’imposer face à la Bosnie-Herzégovine et la Pologne.

La France a perdu face à la Finlande

La France est la seule nation à s’être fait surprendre lors de ces matches amicaux. Certes, Didier Deschamps a considérablement fait tourner son effectif pour cette rencontre. Les Bleus avaient toutefois le onze de départ pour venir à bout facilement de la Finlande. Au final, la France s’incline et met fin à une série de douze matches de suite sans défaite.

Ce n’est certainement pas le moyen idéal d’aborder son prochain match décisif face au Portugal. Les Bleus devront clairement hausser leur niveau de jeu, pour s’en sortir avec les trois points et la première place de ce groupe d’UEFA Nations League.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.