US

Top 8 : Les joueurs suspendus pour dopage

par

Contrôlé positif avec Liverpool, Mamadou Sakho écope d’une suspension de 30 jours, jusqu’au 28 mai. Il pourrait donc manquer l’Euro puisque Didier Deschamps annoncera sa liste le 12 mai. Mais d’autres joueurs ont connu bien d’autres déboires. Voici notre Top 5 des joueurs suspendus pour dopage. 

8. Fabien Barthez

En 1995, Fabien Barthez est contrôlé positif aux anabolisants. Il est suspendu quatre mois, dont deux ferme.

Alors qu’il vient de quitter l’OM pour Monaco, son nouveau club lui inflige une sanction financière.

Mais cette affaire ne l’empêchera pas de participer à l’Euro huit mois plus tard.

7. Bernard Lama

Le gardien du PSG est contrôlé positif en 1997. Il est suspendu cinq mois, dont deux ferme.

Son club décide alors de le mettre à l’écart. Lama n’a d’autre choix que de rejoindre West Ham en prêt.

Il est finalement appelé de justesse avec l’Equipe de France pour la Coupe du monde 1998.

Mais le portier a perdu sa place de titulaire aux dépens d’un certain Fabien Barthez. 

6. Kolo Touré

Le défenseur de Manchester City a été suspendu 6 mois en 2011 par la Fédération anglaise de football.

Alors que l’Ivoirien risquait jusqu’à deux ans de suspension, il parvient à prouver sa bonne foi et écope d’une sanction moindre.

Pour cela il a du démontrer qu’il avait consommé un produit amincissant sans volonté d’améliorer ses performances.

5. Mohamed Kallon

C’est à l’Inter Milan que Mohamed Kallon se révèle. Mais après deux saisons, en 2003, il est contrôlé positif à la nandroloneun stéroïde anabolisant.

Même s’il nie en bloc, il écope de 8 mois de suspension. Kallon tentera de se relancer à Monaco mais il n’y parviendra vraiment jamais.

4. Adrian Mutu

En 2004, Adrian Mutu est licencié par Chelsea après avoir été contrôlé positif à la cocaïne.

Il récidive en janvier 2010, en se faisant contrôler à nouveau positif à la sibutramine (un coupe faim) après un match avec la Fiorentina.

Il sera suspendu 9 mois par le tribunal antidopage italien. Il ira traîner sa peine à Cesena puis Ajaccio avant de rentrer en Roumanie.

3. Abel Xavier

En 2005, Abel Xavier est suspendu pendant 18 mois après un un contrôle positif à un stéroïde anabolisant, la methandrostenolone.

Abel Xavier nie s’être dopé et voit sa peine finalement réduite à 12 mois. Et son club de Middlesbrough le licencie.

A 33 ans, il ne revient pas à son niveau et part tenter sa chance du côté du Los Angeles Galaxy. 

2. Diego Maradona

En 1991, il est arrêté par la police italienne après avoir été contrôlé positif à la cocaïne. Il sera suspendu 15 mois et ne rejouera plus jamais pour Naples.

El Pibe de oro sera sanctionné une deuxième fois. Pendant le Coupe du Monde 1994, il est contrôlé positif à l’éphédrine.

Il est exclu de la compétition après n’avoir disputé que deux matches et inscrit son dernier but avec la sélection argentine. 

1. Francesco Flachi

L’attaquant de la Sampdoria est contrôlé positif à la cocaïne en janvier 2007 et est suspendu deux ans.

Après sa suspension il fait son retour en janvier 2009 en Serie B avec Empoli puis Brescia. Mais il retombe vite dans ses travers.

Il est recontrôlé positif à la cocaïne le 13 janvier 2010 et est suspendu 12 ans. Il arrête alors sa carrière.

 

Tu en veux encore ?

Benzema absent à l’Euro ! Pas grave, Antoine Griezmann est là

 

 

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.