US

Top 5 : Les titres de champions inattendus

par

Tenu en échec ce weekend face à West Ham, Leicester voit Tottenham lui revenir dessus. Pourtant rien ne semble effrayer les Foxes, bien déterminer à bousculer la hiérarchie de la Premier League. Et ils ne seraient pas les premiers à créer la surprise. Voici notre top 5 des champions inattendus. 

1.Montpellier (2011/2012)

De retour dans l’élite en 2008/2009, Montpellier nomme René Girard à la tête de l’équipe. Il faudra trois ans au MHSC pour aller chercher un premier titre de champion de France au nez et à la barde d’un PSG ambitieux.

Mieux, le club n’a jamais quitté les deux premières places du classement tout au long de la saison.

Un succès bâti qui repose sur de jeunes joueurs vainqueur de la Coupe Gambardella en 2008-2009 comme Younès Belhanda, le gage technique de l’entre jeu montpelliérain.

Mais aussi sur des joueurs d’expérience comme Vitorino Hilton, ou des éléments qui se révèlent au grand jour comme Olivier Giroud.

Arrivé de Tours, il termine meilleur buteur du championnat et joue un rôle prédominant dans la conquête du titre.

2. Deportivo La Corogne (1999/2000)

Voilà 15 ans que la Liga est dominée par les inévitables Real Madrid et FC Barcelone. Comme récemment, seul l’Atletico Madrid parvient à semer le trouble et à s’adjuger un titre.

Jusqu’à ce que le Deportivo La Corogne réalise une saison inespérée. Sixième de l’exercice précédent, rien ne prédestine les Galiciens au sacre final.

Mais un homme va accélérer les choses, Roy Makaay. Arrivé en provenance de Tenerife, le buteur néerlandais inscrit 22 buts.

Bien aidé par une défense solide, la création du jeu est laissée à Djalminha au milieu.

De quoi terminer avec 5 points d’avance sur le Barça et s’offrir son seul et unique titre.

3. Sampdoria de Gênes (1990-1991)

A cette époque, le Calcio est dominé par les deux Milan, Naples et la Juventus. Le Milan AC reste même sur deux succès consécutifs en Coupe d’Europe.

Pourtant, sorti de presque nulle part, la Sampdoria va chambouler l’ordre établi. Emmené par le redoutable duo Vialli-Mancini qui martyrise les défenses, la Samp’ s’adjuge le seul et unique titre de champion de son histoire.

La formation coachée par Vujadin Boskov ira même en finale de Coupe des Clubs Champions Européens (ancienne Ligue des Champions) l’année suivante. Mais un cruel coup-franc de Ronald Koeman à la 111e minute coupera court à l’ascension génoise.

4. Wolfsburg (2008/2009)

Plutôt habitué à se battre pour sauver sa peau en Bundesliga, Wolfsburg va vivre une saison folle. 

Et il la doit à la nomination de Felix Magath. Son arrivée marque un tournant dans la dynamique du club. Le technicien allemand va en effet chercher un attaquant qui évolue au Mans, Grafite.

Choix payant, puisqu’après une première saison à 11 buts, Grafite enchaîne les prestations de grande classe et affole les compteurs. Avec 28 buts en 24 matchs de Bundesliga, il signe un record pour un footballeur étranger en Allemagne.

En pointe, le Brésilien est associé à Dzeko. Avec 54 buts à eux deux, leur association permet au club d’être Champion d’Allemagne pour la première fois de son histoire.

5. Bursaspor (2009/2010)

Le titre de Champion de Turquie a pour habitude de rester du côté d’Istanbul. Entre Galatasaray, Fenerbahçe, et Besiktas, seul Trabzonspor avait réussi à tirer son épingle du jeu. Une seule fois.

Et bien Bursaspor a réussi à égaler la performance au terme d’un final haletant. A l’issue de la 34e journée, Bursaspor s’impose face à Besiktas.

Une belle performance, d’autant que dans le même temps, Fenerbahçe ne parvient pas à se défaire de Trabzonspor.

Tenu en échec, le Fener laisse filer le titre du côté de Bursa, pour un petit point.

Rageant quand on regard l’effectif de Bursaspor. Sans grand nom et sans véritable buteur.

 

Tu en veux encore ?

 

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.