US

Top 5 : les joueurs les mieux payés en MLS

par

Le championnat de MLS accueille de nombreuses stars et forcément, les salaires suivent. Voici le Top 5 des joueurs les mieux payés de l’autre côté de l’Atlantique :

5. Tim Howard

  • 8 millions de dollars

C’est assez étonnant de voir un gardien tenir cette place dans le classement.

Mais Tim Howard, américain gagne en plus de ses 5,5 millions de dollars de salaire, 2,5 millions grâce aux sponsors.

Une somme qui le fait passer devant des joueurs comme Pirlo ou Drogba !

4. Clint Dempsey

  • 8,2 millions de dollars

Le joueur américain est un peu dans la même situation que son compatriote, Tim Howard. Dempsey a pu obtenir cette 4ème place grâce aux sponsors qui lui donnent 3,5 millions de dollars.

Une somme énorme pour une star nationale qui porte sa sélection depuis longtemps.

3. Sebastian Giovinco

  • 8,3 millions de dollars

Le joueur italien de Toronto illumine de sa classe le championnat.

Le milieu de terrain offensif est une vraie perle et fait regretter aux amateurs de foot qu’il ne soit pas en Europe.

Des joueurs comme ça, on aimerait en voir beaucoup plus sur les terrains de Ligue 1 !

2. Steven Gerrard

  • 8,6 millions de dollars

L’ancienne star de Liverpool paye tous ses efforts qui l’ont amené sur le toit de l’Europe et semble être vraiment sur la fin.

Cependant Gerrard reste un joueur de grande classe qui a la capacité de transmettre pendant sa fin de carrière. Avant de devenir entraîneur ?

1. Kakà

  • 9,4 millions de dollars

Le magicien qui a fait rêver le Milan AC et toute l’Europe termine tranquillement sa carrière à Orlando.

Le milieu offensif brésilien continue de distribuer des caviars et d’étaler sa classe aux Etats-Unis.

Tu en veux encore ?

Alexis Sanchez se compare à Messi et CR7 !

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.