Top 10 : les plus grands moments de l’Equipe de France à l’Euro

Contenu commercial | Nouveaux clients seulement | 18+

Les Bleus et la Coupe d’Europe, c’est une belle histoire d’amour. La France a parfois connu des moments difficiles mais on préfère se remémorer les fois où l’on a le plus vibré. On attend beaucoup de bonheur en 2016 !

10. La première

En 1960, la France accueille le premier championnat d’Europe des nations. Après un éliminatoire qui comprenait 17 équipes, quatre d’entre elles se retrouvent pour la phase finale.

Bien qu’étant pays hôte, la France rate le coche face à la Yougoslavie en demi-finale. Défaite 5-4. L’édition 1960 de la Coupe d’Europe sera remportée par l’Union Soviétique. Les Bleus terminent au pied du podium.

9. France-Belgique 1984

Dans les années 1980, les Diables Rouges font peur. Quatre ans plus tôt (à l’Euro 1980), la Belgique échoue en finale. Elle vient en France avec l’idée de décrocher le titre continental.

Pour leur premier match en phase finale de Coupe d’Europe depuis 1960, les Bleus leur inflige une correction inattendue. 5-0, avec un triplé de Michel Platini.

Alain Giresse semble encore avoir du mal à croire au score :

8. France-Espagne 2000

Quart de finale de l’Euro 2000 aux Pays-Bas et en Belgique. Les Bleus sont favoris après leur victoire en Coupe du Monde deux ans plus tôt.

La France retrouve un adversaire bien connu. La Roja emmenée par Mendieta, Raùl et Salgado veut faire tomber l’ogre français. Problème, Zinédine Zidane est en forme et va faire tourner en bourrique le joueur qui doit le marquer : Pep Guardiola.

Résultat 2-1 avec un but magnifique du Snake, Youri Djorkaeff.

7. France-Hollande 1996

La Coupe d’Europe en Angleterre n’a pas laissé un souvenir impérissable dans les coeurs français. Pourtant les Bleus effectuent un parcours plus qu’honorable.

En quart de finale, les Bleus retrouvent les Pays-Bas. Sur la pelouse, Zidane, Bergkamp, Djorkaeff, Seedorf, De Boer, Blanc, Van der Sar… Du talent partout qui donne un 0-0 à la fin des prolongations.

Les Bleus transforment tous leurs tirs aux buts. Du côté néerlandais, c’est Clarence Seedorf qui craque face à Barthez. Chez les Bleus, une génération dorée naît pour notre plus grand bonheur.

6. France-Portugal 2000

Au stade du Roi Baudoin à Bruxelles, les Bleus affrontent le Portugal pour une place en finale. Les Portugais jouent bien et manquent de faire chuter la France. Notamment grâce à Nuno Gomes qui claque une demi-volée exceptionnelle après 19 minutes.

Dans le duel de Ballons d’Or, Zidane contre Figo, c’est l’actuel entraîneur du Real Madrid qui va l'emporter. Aujourd’hui on dit encore merci à Abel Xavier, le défenseur portugais d’avoir fait main dans la surface de réparation.

Le pénalty transformé par Zidane face à Victor Baia est tout simplement magnifique.

5. France-Angleterre 2004

Les Bleus arrivent au Portugal avec l’envie de se racheter après un mondial 2002 catastrophique. La France joue l’Angleterre dès la première rencontre du Groupe B.

Les Three Lions ont un milieu de terrain qui ferait rêver n’importe quelle sélection : Beckham, Lampard, Gerrard, Scholes.

Grâce à Lampard, l’Angleterre mène jusqu’à la 91ème minute. Le reste c’est Zizou qui s’en occupe. Un coup-franc et un pénalty en deux minutes. Résultat 2-1 et d’énormes émotions.

4. France-Portugal 1984

La légende des rencontres entre la France et le Portugal s’est construite en grande partie en 1984. Les Portugais sont favoris dans ce match mais les Bleus vont créer l’exploit.

Emmenée par Michel Platini, la France va pousser le Portugal jusqu’aux prolongations. Malgré un but pris dès la 98ème minute, les Bleus vont revenir et s’imposer 2-1, grâce à Platoche qui claque à la 119ème!

France-Portugal 1984

3. Sylvain Wiltord – France-Italie 2000

Il fallait bien consacrer tout un bloc pour ce but de l’égalisation en finale. Les Italiens dansent sur le banc, fêtent déjà leur victoire alors que le temps additionnel n’est pas encore terminé.

Entré en jeu, Sylvain Wiltord crucifie Toldo à la 94ème minute sur une déviation de Trézeguet, entré quelques minutes plus tôt. Coaching gagnant.

Les Italiens n’ont plus qu’à retourner s’asseoir. Rien que d’y penser les frissons reviennent !

2. France-Espagne 1984

Premier titre pour l’équipe de France. Une consécration à domicile dans un Parc des Princes euphorique.

Les Bleus maîtrisent la finale. Michel Platini, bien aidé par Luis Arconada y va de son coup-franc alors que Bruno Bellone scelle le sort de la rencontre sur une contre-attaque à la 90ème minute.

La France est championne d’Europe, c’est magnifique.

France Espagne 1984

1. Trézeguet – France-Italie 2000

Ce but en or est tout simplement parfait. Pirès perce la défense sur le côté gauche et centre en retrait.

Trézeguet au milieu de la surface de réparation arme une demi-volée et fusille Toldo. Sa célébration derrière est également parfaite.

L’Euro 2000, c’est toujours là, dans nos coeurs.

Tu en veux encore?

Benzema Bleu


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe