US

Top 10 : Les joueurs mal aimés par leurs supporters

par

L’Euro 2016 approche et Olivier Giroud est loin de faire l’unanimité à la pointe de l’attaque des Bleus. Mais qu’il ne s’inquiète pas, beaucoup d’autres sont déjà passés par là. Voici notre Top 10.

10. Olivier Giroud

Meilleur buteur des Bleus depuis le mondial 2014 (5 buts), Giroud a pourtant été sifflé par le public de la Beaujoire lors de France – Cameroun.

En cause, ses performances en demi-teinte avec Arsenal où il a connu un passage à vide de 15 matches sans marquer, soit 4 mois de disette.

L’ombre de Benzema n’est jamais bien loin : «Il y a les pro-Karim et les pro-Giroud, je ne peux rien y faire.», explique-t-il d’ailleurs à L’Equipe.

 9. Ashley Cole

Le désamour commence en 2006, quand Ashley quitte des Gunners tout juste défaits en finale de la C1, pour rejoindre l’ennemi juré Chelsea.

Mais le mal est plus profond et ses nombreuses infidélités envers Cheryl Cole, chanteuse pop adulée dans le royaume, y sont pour beaucoup.

8. Christophe Dugarry

Sa nonchalance, sa maladresse devant le but, et les soupçons de dopage dont il a été victime, n’ont fait que creuser le désamour entre lui et les médias français.

On se souvient de sa célébration après son but face à l’Afrique du sud en 1998. Une réponse adressée directement aux journalistes.

7. Joey Barton

Son comportement sur et en dehors du terrain lui a porté préjudice.

On ne compte plus les joueurs ayant fini à l’infirmerie par sa faute (Ousmane Dabo, Morten Pedersen, Carlos Tevez…).

6. Hulk

Exilé très tôt du pays parce qu’on ne voulait pas de lui à Vitoria de Bahia, Hulk souffre d’un discrédit en sélection.

Lors d’un match face à l’Angleterre, le Maracana l’avait d’ailleurs copieusement sifflé.

5. Franck Ribéry

Irréprochable sur la pelouse, Ribéry traine pourtant une sale réputation dans l’Hexagone.

L’affaire Zahia, mais aussi ses fautes de Français récurrentes ne plaident pas vraiment en sa faveur.

4. Samir Nasri

Samir Nasri est ouvertement entré en guerre avec les journalistes lors de l’Euro 2012.

Non retenu pour la Coupe du Monde 2014, c’est sa petite amie qui scellera son sort avec un tweet des plus… maladroit.

3. John Terry

John Terry a coupé les ponts avec les Three Lions en 2012. Il a d’abord trompé sa femme avec la compagne de Wayne Bridge, un de ses meilleurs amis.

Puis, la Fédération anglaise l’a accusé d’avoir prononcé des propos racistes envers Anton Ferdinand, frère de Rio.

S’il est finalement déclaré non coupable en 2012, le mal est fait.

2. Nicolas Anelka

D’abord, il ya eu ses insultes envers Raymond Domenech en 2010 et puis l’affaire Knysna.

Il ne pas faut non plus oublier ses quenelles glissées en guise de célébration.

1. Patrice Evra

Sa relation avec les Français est au point mort depuis 2010, et cette Coupe du Monde catastrophique où il s’est mué en « taupe » du vestiaire.

Il y a également eu une interview pour Téléfoot où il massacre une partie des pontes du foot français, de « Michel Fernandel » en passant par « Rolland Tournevis« .

Tu en veux encore ?

Découvre les 10 joueurs ayant la plus grosse valeur marchande 

 

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.