US

Thomas Partey, la sale semaine pour le Ghanéen d’Arsenal !

par

Thomas Partey, la sale semaine pour le Ghanéen d’Arsenal !

On peut dire que le milieu ghanéen d’Arsenal Thomas Partey aura passé une sale semaine. Eliminé piteusement de la CAN dès la phase de groupe avec le Ghana, le 18 janvier, le Gunner aura bu le calice jusqu’à la lie en étant expulsé en fin de match lors de la demi-finale retour de League Cup contre Liverpool (0-2), deux jours plus tard.

Une élimination précoce de la CAN avec le Ghana

Pour Thomas Partey, cette semaine avait déjà mal commencé alors que le joueur avait été sélectionné pour la CAN avec le Ghana. Avant le début de la compétition, la sélection ghanéenne était désignée comme toujours parmi les favoris. Mais rien ne s’est vraiment passé comme prévu pour les Black Stars. Défaits d’entrée par le Maroc dans un match très serré, il n’ont ensuite pas pu faire mieux qu’un match nul (1-1) contre un Gabon diminué de ses meilleurs joueurs. Le pire est arrivé lors du dernier match décisif pour la qualification lorsque Thomas Partey et ses coéquipiers ont été finalement battus par de modestes Comoriens qui jouaient la première CAN de leur histoire. La rencontre, où les Ghanéens n’ont jamais fait la course en tête, a été notamment marquée par l’expulsion précoce du capitaine André Ayew dès la 25e minute de jeu.

Les hommes de Milovan Rajevac ont ainsi terminé bons derniers de leur poule avec un seul petit point au compteur. Thomas Partey était titulaire lors des trois matchs, dont deux disputés dans leur intégralité. Cette CAN a donc été un fiasco totale pour la sélection ghanéenne et pour le milieu défensif.

Un retour (très) express sur les pelouses anglaises

Après cette élimination surprise, Partey est rentré précipitamment en Angleterre pour pouvoir être aligné contre Liverpool lors de la demi-finale retour de League Cup à l’Emirates Stadium, ce jeudi 20 janvier. L’occasion était belle pour le joueur de tourner la page et d’oublier quelque peu la désillusion avec son équipe nationale.

Pourtant, là aussi, rien ne s’est passé comme prévu. Entré en jeu à un quart d’heure de la fin à la place d’Emile Smith-Rowe, le milieu ghanéen a écopé d’un un premier carton jaune à la 87e minute pour une charge illicite sur le Red Nico Williams aux abords de la surface d’Arsenal. A partir de ce moment-là, Partey va perdre totalement les pédales. Trois minutes plus tard, il fauche le milieu brésilien et ex-joueur de Monaco Fabinho. L’arbitre sort un deuxième jaune, synonyme de carton rouge. Le Ghanéen est donc contraint de laisser ses coéquipiers à dix contre onze. L’affaire était toutefois déjà pliée et le club londonien est éliminé de la League Cup à domicile par Liverpool (0-2).

C’est donc une semaine sombre que le milieu ghanéen a vécu qui a débuté par l’élimination précoce de sa sélection à la CAN dès la phase de groupes, ponctuée par une défaite peu flatteuse contre les Comores le 18 janvier. Elle se termine plus piteusement encore, deux jours plus tard, par une expulsion méritée où Thomas Partey a fait preuve d’une agressivité trop grande et loin d’être maîtrisée dans les duels. Une attitude incompréhensible qui s’ajoute à l’élimination à domicile d’Arsenal. L’aventure camerounaise et ce retour express en Europe n’ont donc pas été des réussites, loin de là, pour Thomas Partey, probablement pas au top physiquement et mentalement.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.