SM Caen : 5 choses à savoir avant la reprise

Après avoir échoué au pied des places européennes la saison dernière (7e) le SM Caen a mené un mercato intelligent. Mais un imprévu pourrait bien compliquer la donne des Normands. Voici 5 choses à savoir sur eux.

1/ Le 11 type

Capture

2/ Le résumé du mercato

Caen a choisi de miser sur la stabilité durant l’intersaison, tout en s’assurant l’arrivée de joueurs prometteurs. Seul départ notable, Appiah a rejoint Anderlecht. Dans l’autre sens, Xavier Gravelaine s’est assuré le renfort de Genevois (Nice) et Dabo (Troyes) derrière, Diomandé (ASSE) au milieu et Rodelin (LOSC) devant.

Parmi les très jolis coups réalisés, Steed Malbranque (Lyon) sera chargé d’apporter son expérience dans l’entre jeu. Autre recrue intéressante, l’attaquant croate Ivan Santini, auteur de 10 buts en 23 matches avec le Standard de Liège l’an passé.

1c19a92451a49f93ec27334b69e8f894_XL

3/ Les maillots

Exit les fines rayures de la saison passée, et place aux rayures verticales à parts égales, marque de fabrique du Stade Malherbe de Caen. Les couleurs évoluent également avec un bleu qui se veut plus profond. Le col polo du maillot donne un touche moderne. Une belle réussite.

Idem pour le maillot extérieur. La tenue violette de la saison dernière a été remplacée par un maillot noir plus sobre, agrémenté de bandes diagonales contrastantes. Comme le maillot third, sa déclinaison blanche.

Capture

4/ Pourquoi ils vont faire moins bien que la saison passée

Après un mercato rondement mené, tout semblait rouler pour les Normands. Mais voilà que le buteur maison, Andy Delort, a décidé de faire des siennes. Courtisé par les Tigres de Monterrey, l’attaquant souhaiterait quitter Malherbe pour rejoindre le Mexique.

Alors que l’on se dirige vers un bras de fer entre le joueur et la direction, Caen va devoir débuter le championnat sans son joueur vedette (12 buts l’an passé). Le rôle de buteur devrait être dévolu à Ivan Santini, qui arrivait au départ dans un rôle de doublure.

Son adaptation à la Ligue 1 ne se fera sans doute pas de suite. D’autant que lors de la préparation, c’est Pape Sané (22 matches, 10 buts en Ligue 2 l’an dernier) qui a le plus souvent été utilisé en pointe par Patrice Garande. De quoi compliquer les affaires caennaises.

caen-delort-prolonge-son-arret-maladie-iconsport_vmi_190316_08_24,151236

5/ Le pari intelligent

En fin de contrat à Lyon, Steed Malbranque a rejoint le Stade Malherbe. A 36 ans et après une saison où il a peu joué (11 matches), Malbraque pourrait permettre aux Normands de mieux gérer leurs temps faibles, à condition qu’il retrouve le rythme de la compétition, comme l’explique Patrice Garande :

Julien (Féret) a des moments où il est moins bien. Avec deux joueurs de ce niveau-là, il va y avoir une concurrence intelligente dont j’espère tirer tous les bénéfices

De quoi faire souffler un Julien Féret qui n’a plus les jambes pour tenir le rythme sur toute une saison. Mais également offrir une solution plus globale dans la rotation de l’effectif quand on sait qu’il est capable d’évoluer au poste de milieu défensif, relayeur ou meneur de jeu.

2048x1536-fit_steed-malbranque-total-inscrit-dix-buts-ligue-1-sous-maillot-ol


Cette news SM Caen t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter

Télécharger l'appli Actu News
et Transferts du Mercato

phone-tablet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *