« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Sirigu : « il y a eu un manque de respect du PSG »

Après 6 années et 190 matchs au PSG, Salvatore Sirigu vient de quitter la capitale par la petite porte. Il est revenu dans L’Equipe sur sa situation, entre déception sur le traitement réservé par le club et une certaine affection pour l’équipe et la ville.

Sirigu : « il y a eu un manque de respect du PSG »

Sur sa dernière année à Paris

La manière dont le club s’est comporté avec lui ces derniers mois l’a déçu. Il n’a pas digéré l’annonce expéditive faite par Henrique, qui ne le connaissait pas.

Il y a eu un manque de respect du PSG. C’est la façon dont cela s’est passé qui me gêne et me chagrine. Je ne demandais rien de spécial, seulement que l’on me respecte. Il ne s’agit même pas de savoir si c’est juste ou injuste mais certaines personnes se sont mal comportées avec moi. Pour me dire que je devais quitter le club après six ans, j’aurais aimé que ce soit quelqu’un d’autre qu’Antero Henrique, qui ne m’a pas connu au PSG, qui me le dise.

Sirigu : « il y a eu un manque de respect du PSG »

Sur la concurrence avec Kevin Trapp

Sirigu a accepté la concurrence de Kevin Trapp, mais regrette le manque de clarté dans les déclarations des dirigeants.

Peu importe que Trapp soit arrivé en 2015, c’est la manière qui n’est pas bonne encore une fois. On m’a mis dehors. S’il y avait eu un problème, il fallait me le dire et je serais parti de moi-même. Là, au contraire, on m’a répété que j’étais le gardien titulaire et qu’il n’y avait pas de problème. C’est dur à accepter.

Sirigu : « il y a eu un manque de respect du PSG »

Sur son affection pour le club

Malgré tout, il conserve de bon souvenirs de son passage à Paris, notamment les titres, l’ambiance du groupe et la ville.

Je retiens notre succès à Marseille (2-1) en octobre 2013 alors que l’on était mené au score et que Thiago Motta avait été expulsé. Là on a vu ce qu’était le groupe PSG. Sa cohésion et sa force. C’est le match référence. Après il y a eu le premier titre de champion en 2013 et le succès (4-2) en 2016 en Coupe de France contre Marseille où j’étais dans les buts. Paris, j’adore, ça me manquera beaucoup, notamment les amis, les promenades sur les Champs-Élysées, sous la Tour Eiffel, les monuments. C’est une ville fantastique.

Sirigu : « il y a eu un manque de respect du PSG »

Sur son avenir

Il semble emballé par le projet du Torino, et notamment leur volonté de le faire venir au club. Il semble avoir par contre tiré un trait sur sa carrière internationale.

Mais aujourd’hui, je suis trop content de rejoindre le Torino et impatient de ce qui m’attend là-bas. Le Torino est un grand club qui a écrit des pages historiques du foot italien. Il est ambitieux. Là-bas, j’ai envie de redevenir un joueur de football à 100%. Je veux redevenir important et m’imposer. Ce club me voulait vraiment, je ne m’étais plus aussi senti désiré depuis 2011 quand Leonardo était venu me chercher à Palerme

Sur le cas Verratti

Le gardien italien semble comprendre la position de son compatriote et ami, et conseille à Paris de ne pas chercher à retenir leur joyau à tout prix.

On pourrait dire qu’il est un peu prisonnier du PSG. Moi, je pense qu’un joueur donne le meilleur de lui-même quand il est pleinement motivé. Si, et je dis bien si, Marco veut partir parce qu’il n’est plus motivé ou qu’il a une raison pour s’en aller, le club devrait prendre en considération sa demande. Il y a un cycle de joueurs qui arrive à son terme, après avoir gagné beaucoup, et il faut refonder ce groupe et recommencer.

Sirigu : « il y a eu un manque de respect du PSG »

par :

Cette news Paris Saint-Germain / PSG t'a plu ?
Abonne-toi à notre newsletter