US

Sergio Agüero, contraint d’arrêter sa carrière ?

par

fin de carrière Agüero maladie cardiaqueL’été dernier, le FC Barcelone pensait se renforcer en s’attachant des services de Kun Agüero. Mais c’était sans compter sur des problèmes de santé qui viendraient perturber la carrière du joueur. Les problèmes cardiaques de l’Argentin pourraient le contraindre de mettre un terme à sa carrière de footballeur professionnel.

Au début du mois de novembre, la frayeur était de mise du côté du club catalan. Lors d’une rencontre de championnat face à Alaves, l’international Argentin s’effondrait durant le match, peu avant la fin de la première période. Une scène qui faisait frissonner et qui rappelait de terribles images déjà vues. Et si l’attaquant était finalement sorti du terrain en marchant, il avait de suite été emmené à l’hôpital pour comprendre ce qui n’allait pas. Résultat, le « Kun » souffrirait d’une arythmie cardiaque et devrait être éloigné des terrains pour plusieurs mois.

L’info était déjà terrible, mais c’était toujours sans compter sur les dernières nouvelles qui pourraient mettre un terme, plus vite que prévu, à la carrière de l’ancien de Manchester City.

Ce vendredi, Radio Catalunya ne se montrait pas optimiste quant à la suite des événements pour le joueur. En effet, la radio affirmait que l’international Argentin souffrirait d’une pathologie grave incompatible avec la suite d’une carrière au sein de l’élite.

Pour l’heure, aucune décision n’a été prise. Dans quelques mois, de nouveaux tests devraient à nouveau être effectués pour savoir si l’attaquant de 33 ans est apte, ou non, à reprendre sa carrière là où il l’a laissée. En espérant que la conclusion soit positive.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.