Salaires : le top 10 des entraîneurs les mieux payés

par :

Découvrez qui sont les entraîneurs les mieux payés au monde ainsi que leurs salaires.

Salaires : le top 10 des entraîneurs les mieux payés

La question du salaires des footballeurs se pose généralement chez les fans de football. Les années passant, celle concernant les managers revient de plus en plus. Qui sont les entraîneurs les mieux payés au monde ?

L’année dernière, nous vous présentions le top 5 des entraîneurs les mieux payés en 2018/2019. Un classement qui était dominé par Diego Simeone, qui émargeait à 41 millions d’euros par an.

Récemment, c’est le site spécialisé Transfermarkt qui a proposé le même classement. Des chiffres plus en adéquation avec la réalité du marché et qui sont à peu près égaux aux salaires de certains (grands) joueurs.

Différents championnats sont représentés, mais la Premier League truste les deux premières places, notamment grâce à la récente nomination de José Mourinho à Tottenham.

Un entraîneur français figure dans ce classement prestigieux des entraîneurs les mieux payés au monde. Enfin, le championnat chinois et ses moyens colossaux ont placé deux coachs dans ce top 10 des plus gros salaires des entraîneurs de football.

Les entraîneurs les mieux payés chez les meilleures équipes

Ce n’est pas une véritable surprise : les entraîneurs les mieux payés au monde se trouvent dans les top clubs européens.

Autre constat : huit des dix entraîneurs de ce classement oscillent entre 40 et 50 ans. Le plus âgé, Rafael Benitez, est âgé de 60 ans. Un signe que la jeunesse prend le pouvoir même chez les coachs.

10. Jurgen Klopp (Liverpool) : 8 millions

Arrivé au club en octobre 2015, Jürgen Klopp a rapidement conquis le cœur des Reds, en amenant de la grinta et surtout des résultats. Après avoir remporté la Champions League l’an dernier, l’entraîneur allemand espère ramener la Premier League  en 2020. Un titre qui manque à Liverpool depuis 19 ans.

Salaires : le top 10 des entraîneurs les mieux payés

9. Ernesto Valverde (FC Barcelone) : 9,5 millions

Davantage contesté que Klopp par certains supporters catalans, Ernesto Valverde, qui a quitté son poste, était tout de même bien payé par le FC Barcelone. Un salaire qui ne va sûrement pas plaire à ses détracteurs.

Salaires : le top 10 des entraîneurs les mieux payés

8. Thomas Tuchel (Paris Saint-Germain) : 9,5 millions

A égalité avec Ernesto Valverde, Thomas Tuchel, l’entraîneur du Paris Saint-Germain est bien payé par des dirigeants qui veulent le voir gagner la Ligue des Champions et l'emmener à Paris.

Salaires : le top 10 des entraîneurs les mieux payés

7. Antonio Conte (Inter Milan) : 10,5 millions

Après avoir changé de direction, l’Inter Milan a fini par trouver son grand coach. Antonio Conte est arrivé chez les Nerazzurri pour enfin concurrencer la Juventus Turin en Série A, avec des moyens importants sur le mercato et un salaire à la hauteur de la belle (et grande) gueule du technicien transalpin.

Salaires : le top 10 des entraîneurs les mieux payés

6. Zinédine Zidane (Real Madrid) : 11,5 millions

Après son départ suprise du Real Madrid durant le mercato 2018, Zinédine Zidane a fait un retour tout aussi surprenant. Pour le convaincre, Florentino Pérez n’a pas hésiter à donner à Zizou le salaire qui le ferait revenir aux affaires.

Salaires : le top 10 des entraîneurs les mieux payés

L’Eldorado chinois paye bien

5. Fabio Cannavaro (Real Madrid) : 11,5 millions

En attendant de vivre une première expérience d’entraîneur en Europe, Fabio Cannavaro enchaîne les expériences exotiques et lucratives. Emirats Arabes-Unis, Arabie Saoudite et Chine. Le Guangzhou Evergrande ne s’est pas trompé puisque le Ballon d’Or 2006 a offert le titre au club de Chinese Super League.

Salaires : le top 10 des entraîneurs les mieux payés

4. Rafael Benitez (Dalian Yifang) : 14 millions

Tout comme Fabio Cannavaro, Rafael Benitez profite des sino-dollars du Dalian Yifang. Cependant, l’entraîneur espagnol ne s’éternisera certainement pas en Orient puisqu’il pense déjà à un retour en Europe, plus précisément à Newcastle.

Salaires : le top 10 des entraîneurs les mieux payés

Du caractère dans le top 3

3. Diego Simeone (Atletico Madrid) : 15 millions

« El Cholo » pourrait également s’appeler « El Rico ». Arrivé à l’Atletico Madrid en 2011, l’Argentin est le doyen de ce classement, et a donc l’un des salaires les plus élevés parmi ses confrères.

Salaires : le top 10 des entraîneurs les mieux payés

2. José Mourinho (Tottenham) : 17,5 millions

C’est une entrée fracassante dans le podium. Le salaire de Mourinho à Tottenham est à son image et à celle de son palmarès : riche et conséquent. Le Special One n’est toutefois que deuxième, et devancé par l’un de ses meilleurs ennemis.

Salaires : le top 10 des entraîneurs les mieux payés

L’entraîneur le mieux payé au monde…et le meilleur ?

1. Pep Guardiola (Manchester City) : 23 millions

Pep Guardiola est-il le meilleur entraîneur du monde ? Celui qui a fait ses preuves et remporté des trophées au FC Barcelone, au Bayern Munich et à Manchester City a en tout cas le meilleur salaire des entraîneurs de foot, avec 23 millions d’euros annuels.

Le palmarés de Pep Guardiola en tant qu’entraîneur est assez important : l’entraîneur catalan a remporté 14 titres avec le Barça lorsqu’il a débuté sa carrière. Il a ensuite remporté 7 titres avec le Bayern puis 8 avec Manchester City.

Cela porte son total à 29 trophées remporté en tant que manager. Avec un tel bilan, il n’est pas illogique que Pep Guardiola soit l’entraîneur le mieux payé au monde. Et l’un de ceux qui a le plus de succès.

Salaires : le top 10 des entraîneurs les mieux payés

A voir aussi : Le classement des clubs les plus riches du monde !

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.