MD

Rooney : 590 000 euros perdus en quelques heures ?

par

Les joueurs ont chacun leur technique pour décompresser après un match. Il semblerait que Wayne Rooney aime aller un peu au casino. Mais apparemment la chance n’était pas avec lui.

Après un match contre Rostov

Le jeudi 16 mars, suite à la rencontre d’Europa League contre Rostov, Wayne Rooney s’est accordé un peu de bon temps dans le carré VIP d’un casino de Manchester.

L’attaquant, blessé à ce moment là, avait regardé la rencontre depuis les tribunes. En revanche, il aurait été bien présent devant la table de Blackjack et de la roulette.

En quelques heures, la star anglaise aurait lâché plus d’un demi million d’euros enchaînant les mauvais paris sur la couleur rouge à la roulette. Pas facile d’être un Red Devil !

La dernière pour Rooney ?

Les rumeurs vont bon train concernant l’avenir du meilleur buteur de l’histoire de Manchester United et de l’équipe nationale d’Angleterre.

Ces derniers jours, James Rodriguez aurait conditionné son arrivée à un départ du mythique joueur de ManU. Une situation qui ne déplairait pas à José Mourinho.

En Angleterre, en Turquie ou dans des clubs plus exotiques, Wayne Rooney a des propositions pour rebondir. Reste à voir s’il y a des casinos dans le coin.

Une mauvaise saison

L’extra-sportif et les rumeurs de départ du joueur ne sont pas les seules choses qui n’ont pas marché durant l’exercice 2016/2017 pour Wayne Rooney.

Au niveau comptable, l’attaquant star des Red Devils est loin de ses standards habituels : 4 buts et 5 passes décisives en 22 rencontres de Premier League.

L’international anglais aura peut-être l’occasion d’entrer un peu plus dans la légende du club en remportant l’Europa League dont la finale se jouera contre l’Ajax Amsterdam.

Retrouvez toute l'actu mercato de Manchester United

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.