US

Que retenir du mercato de l’OM ?

par

Nous sommes le 1er février, le mercato en France s’est donc achevé hier à minuit. L’Olympique de Marseille a profité de cette période de transfert pour se renforcer. Voici ce qu’il faut retenir :

De l’expérience et du court terme

La moyenne d’âge de la défense de l’OM a pris un sacré coup de vieux avec l’arrivée de l’international français Patrice Evra.

Les Marseillais bricolaient sur leur côté gauche depuis le début de la saison, Tonton Pat’ vient donc jouer les pompiers pour une saison et demi.

C’est surtout une bonne grosse dose d’expérience et de bonne humeur que les dirigeants marseillais ont offert au vestiaire de l’équipe.

Un milieu de terrain musclé

Le secteur de jeu dans lequel l’Olympique de Marseille s’est le plus renforcé, c’est le milieu de terrain. Sertic et Sanson sont venus garnir les rangs dans l’entrejeu.

Trop souvent dominés dans la bataille du milieu de terrain, l’OM a du effectuer un recrutement nécessaire dans à ces postes. Cela offre d’autres options à Rudi Garcia également.

C’est sur l’ancien montpelliérain que le club compte le plus. Sanson doit devenir un taulier à Marseille dans les années à venir.

Le pari risqué : le come-back tant attendu

L’histoire peut être magnifique. Celle d’un joueur qui accepte de baisser son salaire, de rejoindre un championnat moins huppé pour jouer de nouveau avec son club de coeur.

Marseille a tout de même du lâcher 30 millions d’euros pour permettre à Dimitri Payet de porter à nouveau le maillot du club.

L’international français doit maintenant être tout de suite performant et montrer qu’il peut être le joueur qui peut faire passer l’équipe dans une nouvelle dimension.

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.