Les règles qui chamboulent le mercato chinois (et donc européen)

Le gouvernement chinois a mis en place de nouvelles règles pour les clubs du pays. Ceux-ci vont avoir beaucoup plus de difficultés à recruter cet été.

La taxe 100%

Les autorités ont fixé un seuil au-dessus duquel les clubs vont être obligés de payer deux fois le prix du transferts s’ils le dépassent.

Ainsi, si un joueur est acquis pour plus de 45 millions de Yuan (soit environ 5,9 millions d’euros), il faudra payer le prix du transfert en double. La somme est reversée pour le développement du foot dans le pays.

On parlait d’une potentielle arrivée de Diego Costa pour 150 millions d’euros. Si cela se fait, le club chinois devra mettre sur la table au final 300 millions d’euros. Ca fait cher le transfert.

La prime à la jeunesse

Pour développer le football chinois et par conséquent, l’équipe nationale, les autorités sont allées plus loin dans les contraintes imposées aux clubs.

Un joueur chinois U23 devra se trouver sur la pelouse à chaque fois qu’un étranger est titularisé. L’entraîneur ne devient donc plus tout à fait libre de choisir son équipe.

Ces nouvelles contraintes financières et physiques pourraient ralentir le départ de nombreux joueurs évoluant en Europe pour l’Extrême-Orient.


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable