US

Real Madrid : qui est Luka Jovic ?

par

Focus sur le nouvel attaquant du Real Madrid.

Real Madrid : qui est Luka Jovic ?

Il est la deuxième recrue estivale du Real Madrid, et peut-être le futur grand attaquant du club. Annoncé proche du FC Barcelone à la fin 2018 et lors du premier trimestre 2019, Luka Jovic va finalement rejoindre le Real.

A l’instar de Joao Felix, son nom a beaucoup circulé et a été lié à de grands clubs. Toutefois, hormis pour les suiveurs de Bundesliga et d’Europa League, il est difficile de connaître véritablement l’homme, voire le joueur.

Voici un petit descriptif de celui qui jouera peut-être un grand rôle dans l’un des meilleurs clubs au monde.

Le football dans le sang

Né le 23 décembre 1997 à Bijeljina en Serbie, Luka Jovic est le fils de Milan Jovic, un ancien défenseur central qui a fait sa carrière principalement en Serbie et en Russie.

Si Milan a fait ses débuts au Partizan, le jeune Luka, âgé de 8 ans, a fait ses premiers pas dans le football au Red Star Belgrade.

A l’époque, son père lui faisait faire les trajets entre leur petit village et la capitale, avec certaines de leurs nuits passés dans leur Wolskswagen Passat, comme Milan Jovic l’a confié -et montré – dans un entretien à Bild.

Cette persévérance et cette passion ont fini par payer car huit ans plus tard, en mai 2014, Luka a fait ses débuts en équipe première.

Un buteur précoce

Le petit Luka n’a pas traîné pour faire étalage de ses talents offensifs. C’est justement en mai 2014 qu’il a inscrit son premier but avec le Red Star.

Plus précisément le but du 3-3, qui a permis à son équipe d’arracher un nul et au joueur de 16 ans et 156 jours de devenir le plus jeune buteur de l’histoire du club devant un certain Dejan Stankovic.

Champion avec Benfica

Après plusieurs matchs disputés chez lui, Jovic est repéré par le Benfica Lisbonne. A 18 ans, il fait le grand saut en rejoignant l’écurie portugaise en février 2016.

Real Madrid : qui est Luka Jovic ?

Encore une fois, la pépite de Belgrade impressionne en réserve et se voit surclassé deux mois plus tard. Il se retrouve même sur le banc lors d’un quarts de finale de Ligue des Champions, le 13 avril 2016 face au Bayern Munich.

A la 88ème minute, Rui Vitoria lance le jeune numéro 35 en lieu et place d’Eliseu. Malgré sa précocité et son talent devant le but, il ne permettra pas à son club de marquer le petit but qui aurait permis au club de se qualifier.

Benfica et le Bayern se quittent sur un match nul 2-2. Cependant, les Lisboètes se consoleront sur la scène nationale, avec les titres de champion 2016 et 2017.

L’éclosion en Allemagne…

Afin qu’il puisse s’aguerrir en dépit de ses bonnes dispositions, le Benfica se met d’accord avec l’Eintracht Francfort pour le prêter deux saisons. Lors de sa première saison, il réalise des débuts plutôt encourageants avec huit buts et une passe décisive en 22 rencontres de Bundesliga. Mais c’est surtout en Coupe d’Allemagne qu’il va réaliser un coup d’éclat.

Son but en demi-finale de DFB Cup contre Schalke 04 a été élu plus beau but du mois en Allemagne. En outre, cette volée retournée du gauche a permis aux siens de se qualifier en finale, où l’équipe alors entraînée par Niko Kovac allait battre le Bayern Munich 3-1 le 19 mai 2018.

Après une saison très encourageante, Jovic a été récompensé en étant inclus par Mladen Krstajic dans la liste des 23 de la sélection nationale de Serbie.

S’il n’a pas joué lors des deux premiers matchs, il a eu le droit à quelques secondes lors du troisième et dernier match contre le Brésil, à la 89ème minute à la place d’Aleksandar Mitrovic.

Fort de cette expérience au Brésil, l’international serbe est revenu avec de grandes ambitions à l’Eintracht et n’a pas tardé à le montrer.

Real Madrid : qui est Luka Jovic ?

Son coup de force majeur a été ce quintuplé inscrit le 19 octobre 2018, dans une écrasante victoire 7-1 contre le Fortuna Dusseldorf. Cinq buts qui ont fait de lui le plus jeune joueur à inscrire un quintuplé en Bundesliga.

Au total, l’attaquant de l’Eintracht a marqué 17 buts en 32 matchs de Bundesliga, ce qui en fait le troisième meilleur buteur du championnat avec Marco Reus, Kai Havertz et Wout Weghorst.

… avant l’explosion en Europe

En Europa League plus précisément mais tout de même. En C3, Jovic a également brillé lors de la saison écoulée.

Avec et grâce à lui et à l’attaque qu’il a formé avec Ante Rebic ou Sebastian Haller, le numéro 8 a montré ses talents de numéro 9.

10 buts inscrits au total, soit le meilleur buteur de la compétition derrière Olivier Giroud. Surtout, l’avant-centre de 21 ans a fait preuve d’une efficacité redoutable puisque contrairement au Français qui a tiré à 22 fois reprises, Jovic a lui tenté 17 tirs au but.

L’Eintracht s’est hissé jusqu’en demi-finales, s’inclinant uniquement aux tirs aux buts face à Chelsea, vainqueur de la compétition en finale.

Porchaine étape : la confirmation au Real Madrid

Cette fois-ci, il ne sera plus possible d’ignorer Luka Jovic. Le montant du transfert (60 M€) et les bonnes dispositions qu’il a montré depuis deux ans feront qu’il sera certainement attendu au tournant, car le Real Madrid sera également à un tournant cet été.

Il est encore un peu tôt pour l’affirmer, mais contrairement à l’année dernière, le mercato du club de Florentino Perez devrait être « Galactique ».

Et si Eden Hazard voire Paul Pogba sont attendus pour incarner les têtes d’affiche de la Casa Blanca, Luka Jovic, qui arrive à priori en qualité de doublure de Karim Benzema, peut-être malgré tout une bonne surprise.

Real Madrid : qui est Luka Jovic ?

Retrouvez toute l'actu mercato de Real Madrid

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.