« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Racisme : Danny Rose regrette le manque de sanction

Le Spur est outré.

Racisme : Danny Rose regrette le manque de sanction

Le football a de nouveau été frappé par le racisme cette semaine. Lors du match Cagliari-Juventus, plusieurs joueurs bianconeri ont été victimes de cris de singes de la part d’une partie du public sarde. Parmi eux on retrouve Blaise Matuidi, Alex Sandro et Moise Kean, la principale cible.
Récemment, trois joueurs anglais ont aussi subi des insultes et cris racistes de la part du public monténégrin lors de la rencontre opposant le Monténégro à l’Angleterre pour le compte des éliminatoires de l’Euro 2020.
Danny Rose faisait partie des joueurs britanniques visés, ainsi que ses partenaires Callum Hudson-Odoï et Raheem Sterling.

Racisme : Danny Rose regrette le manque de sanction

Le latéral gauche de Tottenham n’avait pas réagit après la partie mais aujourd’hui, dans un entretien publié par le Guardian, le Spur a avoué en avoir marre et attendre presque impatiemment la fin de sa carrière.

J’en ai assez. J’ai hâte que le foot soit derrière moi. Je me dis qu’il me reste encore cinq ou six ans et je veux juste profiter du football autant que je peux. Quand il n’y a qu’une amende, à quoi vous attendez-vous ? Mon entraîneur s’est fait exclure deux matches pour avoir été en désaccord avec l’arbitre Mike Dean. Pour le racisme, il n’y a que des amendes. C’est une grosse blague. Jusqu’à ce qu’une vraie punition soit infligée, il n’y a pas grand chose à attendre.

Le joueur de 28 ans regrette surtout le manque de sanctions prisent à l’encontre des auteurs de ces actes. Le natif de Doncaster pointe clairement du doigt le manque de poigne des hautes instances du football européen et mondial.

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Cette news Tottenham t'a plu ?
Abonne-toi à notre newsletter