US

Quel mercato d’hiver pour l’AS Monaco ?

par

Bien revenus au classement en cette fin d’année, l’AS Monaco va passer les fêtes à la deuxième place de la Ligue 1. Cependant les poursuivants ne sont pas très loin. Les Monégasques ne possèdent que la 6ème meilleure attaque du championnat et pourraient donc chercher à se renforcer offensivement. 

Le 11 probable

Quid de Falcao ?

Actuellement à Chelsea, Radamel Falcao appartient toujours à l’AS Monaco. Habitué au banc des remplaçants chez les Blues, le Colombien souhaiterait rentrer à Monaco pour avoir plus de temps de jeu.

Après des expériences manquées à Chelsea et Manchester United, El Tigre pourrait donc revenir rugir sur le Rocher dès le prochain mercato hivernal.

Un deuxième joueur devant ?

Depuis son arrivée à Monaco, Stephan El Shaarawi ne convainc pas. Avec 0 but et 0 passe décisive en 15 matchs dont 7 titularisations en L1, une séparation à l’amiable semble se profiler en janvier.

L’AS Monaco pourrait profiter de ce marché des transferts pour attirer un nouveau joueur offensif.

Selon les rumeurs qui courent du côté de Louis II, l’ASM n’aurait pas dit son dernier mot concernant l’international Espoir portugais du Sporting, Carlos Mané.

Conserver les titulaires

Courtisé par la Juventus et Chelsea notamment, conserver Bernardo Silva pourrait bien s’annoncer compliqué pour les Monégasques. Néanmoins, le club de la Principauté à d’ores et déjà affirmé qu’il n’accepterait pas une offre inférieure à 30M d’euros.

Le maître à jouer de Monaco, Joao Moutinho est lui aussi ciblé par la Juventus. L’ancien de Porto plairait particulièrement aux Bianconeri. Acheté 25M en 2013, le joueur est actuellement estimé à 20M par son club.

Pisté par Aston Villa, Jérémy Toulalan serait la priorité de Rémy Garde. Actuellement incontournable à Monaco, « la Toul » ne devrait pas bouger avant la fin de son contrat en 2017.

Les infos transferts de l’AS Monaco en live pendant chaque mercato c’est sur les-transferts.com !

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.