US

PSG : le père de Neymar met fin aux rumeurs !

par

Depuis sa sortie sur blessure face à l‘Olympique de Marseille dimanche soir, on ne parle que de lui. Ou plus précisément de sa blessure. Neymar, qui souffre d’une entorse à la cheville droite et d’une fissure à un os du pied, est incertain pour le match retour entre le Paris Saint-Germain et le Real Madrid.

Une incertitude levée par son père et agent ce mercredi. Ce dernier a déclaré à la chaîne ESPN Brasil que son fils serait absent « au moins six semaines » :

Le PSG sait déjà qu’il ne pourra pas compter sur Neymar lors des prochains matches, pendant au moins six semaines, car ce traitement durera six à huit semaines. C’est ce qui est déjà défini, peu importe s’il y a chirurgie ou non […] Nous ne devons rien faire qui puisse porter préjudice à Neymar dans le futur.

Une déclaration qui vient court-circuiter la communication du PSG. Le club de la capitale avait en effet, via son entraîneur Unai Emery, laissé planer le doute :

Pour Neymar, il n’y a pas de décision d’opération, on va voir comment ça évolue dans les jours qui viennent. Je crois qu’il y a une petite option pour que Neymar soit prêt contre le Real Madrid.

C’est donc possiblement une guerre entre le Brésil et le club parisien qui s’ouvre. Selon Sport et El Pais, Neymar doit en effet faire un choix entre le Ligue des Champions et le Mondial à venir en Russie.

Car le PSG attend de voir s’il pourra jouer, même blessé, au risque d’aggraver sa fissure en fracture. De son côté, la sélection brésilienne souhaiterait elle éviter de prendre le moindre risque afin que son joueur arrive en forme à la Coupe du Monde.

Une opposition qui risque de faire couler beaucoup d’encre. En attendant, le Brésil a reporté l’annonce de sa liste pour les amicaux de fin mars face à la Russie et l’Allemagne.

Retrouvez toute l'actu mercato de Paris Saint-Germain / PSG

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.