« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

PSG : la mauvaise semaine de Thomas Tuchel

L’entraîneur du Paris-Saint Germain n’est pas dans la meilleure période de sa carrière parisienne.

PSG : la mauvaise semaine de Thomas Tuchel
Cette quinzième semaine de l’année est-elle pire que la dixième, celle du 6 mars et de la « remuntada » ? En tout cas, il s’agit certainement de la plus mauvaise en Ligue 1 pour Thomas Tuchel.
Certes, cela n’enlèvera rien à ce qu’a fait le tacticien allemand depuis son arrivée sur la scène nationale, avec un PSG dominateur en Ligue 1 et qui terminera tout de même champion.
Néanmoins, un léger accroc avait déjà eu lieu la semaine dernière, non pas sur le plan sportif puisque Strasbourg a crânement joué sa chance pour obtenir son match nul face au PSG, mais plutôt en en coulisses suite à cette embrouille avec Laurent Paganelli.
Après la réponse sympa de Tuchel mercredi, on pouvait penser que ce dernier aurait un peu de répit. Il n’en a rien été.
PSG : la mauvaise semaine de Thomas Tuchel
Hier, après la déroute face au LOSC, l’ancien entraîneur de Dortmund a pesté contre les blessures qui minent son effectif.
« Cela fait des semaines et des semaines qu’il nous manque Neymar et Edi (Cavani). Et maintenant, il nous manque Di Maria, Marquinhos, notre capitaine… »
Thiago Silva et Thomas Meunier se sont tous deux blessés en première mi-temps, ce qui n’a pas arrangé les affaires de l’actuel champion de France avec l’exclusion de Juan Bernat.
 » C’était trop de perdre notre capitaine (Silva), de perdre Meunier… Il fallait jouer avec Moussa Diaby, qui a fait seulement deux entraînements après sa blessure. Kehrer est malade et ne devrait pas être avec nous. C’est trop ! »
Outre ces absences, Tuchel a tancé certains choix de la direction incarnés par les cas Lassana Diarra et Adrien Rabiot, respectivements parti à la retraite et ecarté du groupe professionnel.
PSG : la mauvaise semaine de Thomas Tuchel
« On manque de joueurs. Il manque Adrien Rabiot, il manque Lassana Diarra mais tout le monde accepte ça parce qu’on gagne, on gagne. »
Un tacle certainement adressé à la direction et à Antero Henrique en ce qui concerne Adrien Rabiot, qui ferait certainement du bien aux siens en cette période mais également depuis plusieurs semaines.
Le calvaire du technicien de 45 ans prendra-t-il fin ? Réponse dans deux jours pour la rencontre à venir face à Nantes (match en retard de la 28ème journée).
Une rencontre pour laquelle Tuchel a affirmé pouvoir compter uniquement sur un groupe de « 13 ou 14 joueurs ». Un nombre insuffisant pour s’adjuger le titre à la Beaujoire selon lui…
« Honnêtement, je ne pense que le titre viendra à Nantes. »
Quoi qu’il en soit, le titre viendra forcément au tenant du titre sur les journées restantes. Après un potentiel doublé Ligue 1 – Coupe de France, il faudra alors faire le bilan d’une année réussie mais contrastée.

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Cette news Paris Saint-Germain / PSG t'a plu ?
Abonne-toi à notre newsletter