PSG : il ne fallait pas contrarier Kylian Mbappé

par :

L’attaquant français était plus déterminé que jamais sur la pelouse belge hier.

PSG : il ne fallait pas contrarier Kylian Mbappé

« C’est vrai que je voulais débuter, je pensais que j’allais débuter« , voici les premiers mots de Kylian Mbappé après son triplé hier lorsqu’il s’arrête au micro de RMC Sport

Vexé, contrarié, déçu de ne pas être aligné d’entrée par Thomas Tuchel, qui a préféré encore patienter avant d’offrir 90 minutes à son prodige français tout juste remis de blessure, l’attaquant tricolore est entré sur la pelouse du Jan-Breydel Stadion plus déterminé que jamais (52e).

« Le coach a choisi, il faut accepter. Je voulais montrer que c’est difficile de se passer de moi. Je veux me bagarrer pour garder ma place et aider l’équipe » a ensuite lancé le champion du monde.

Il pouvait difficilement faire mieux pour convaincre le technicien allemand. Alors que le Paris Saint-Germain était contrarié par le Club Bruges depuis l’ouverture du score précoce de Mauro Icardi (7e), le natif de Bondy a décidé de s’occuper de tout.

Kylian Mbappé plus rapide que Lionel Messi

Triple buteur en 22 minutes, devenant le premier joueur à inscrire un triplé en tant que remplaçant en Ligue des Champions depuis Joseba Llorente avec Villarreal en 2008, Mbappé a également délivré une passe décisive à son avant-centre argentin et offert par la même occasion une victoire convaincante au PSG (5-0).

« Le foot est une passion, ça fait deux mois que je n’ai pas pu jouer, c’était très douloureux » rappelle le principal intéressé après la rencontre.

À seulement 20 ans et 306 jours, KM7 est même devenu le plus jeune joueur à atteindre la barre des 17 buts dans la compétition devançant un certain Lionel Messi (21 ans et 337 jours).

Le petit Kylian nous avait tant manqué…

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.