US

PSG : la bonne idée Dani Alves

par

Le Paris Saint-Germain semble avoir envie de soigner ses ailes. Après l’arrivée de Yuri Berchiche, le club de la capitale songerait à faire signer Dani Alves.

L’expérience

Réussir à ajouter Dani Alves dans l’effectif du Paris Saint-Germain, c’est amener une bonne dose d’expérience au plus haut niveau.

Joueur du FC Barcelone et de la Juventus Turin, le latéral droit a fait partie d’équipes très performantes avec qui il a tout remporté.

Cette expérience, il pourra en faire profiter à ses coéquipiers et notamment Thomas Meunier dont le profil se rapproche du joueur brésilien.

Encore performant

Cette saison, on a vu Dani Alves se montrer à l’aise dans les rencontres de Serie A et aussi de Ligue des Champions avec la Juventus Turin.

Face à Monaco en demi-finale de C1, le latéral droit brésilien a claqué une reprise de volée qui a mis fin aux espoirs du club du Rocher.

Si la Juve a pu atteindre la finale de la compétition, c’est aussi grâce à l’apport de Dani Alves. Tout en remportant le doublé Championnat-Coupe en Italie.

Affaiblir la concurrence

Attirer l’un des meilleurs arrière latéral droit du Monde, c’est aussi ne pas le laisser évoluer pour une autre équipe, concurrent du PSG.

Dani Alves devait rejoindre Pep Guardiola à Manchester City. Paris pourrait donc éviter les retrouvailles et réaliser un gros coup sur le marché des transferts.

C’est aussi une manière pour les dirigeants parisiens de montrer que le club a les moyens de convaincre un élément désiré par plusieurs grands clubs européens.

Retrouvez toute l'actu mercato de Paris Saint-Germain / PSG

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.