FR

PSG : Adrien Rabiot va bientôt prendre une décision pour son avenir

par

Le placardisé de Paris est enfin sorti du silence.

PSG : Adrien Rabiot va bientôt prendre une décision pour son avenir

Mis sur la touche depuis le mois de janvier après plusieurs désaccords avec le PSG, Adrien Rabiot a rongé son frein toute la deuxième partie de la saison passée.

En fin de contrat avec Paris à partir du mois de juillet, le milieu de terrain a été contacté par de nombreux clubs européens parmi lesquels on retrouve la Juventus, Manchester United, Tottenham ou le Real Madrid.

Ces derniers jours pourtant, une folle rumeur annonçait un possible retour du Duc chez les Rouge et Bleu grâce à la prochaine arrivée de Leonardo avec qui les rapports sont beaucoup plus chaleureux qu’avec Antero Henrique.

Pour le moment, Rabiot se ressource en Italie pour les vacances où il a très vite été alerté par des journalistes locaux. Aujourd’hui, dans Tuttosport, le gaucher tricolore est sorti du silence sur son avenir.

« Oui, l’Italie me plait beaucoup. Etre ici, c’est merveilleux. Tu peux t’y reposer, te régénérer. Une grosse saison m’attend  » a-t-il tout d’abord indiqué avant de donner des précisions sur son futur : « La Juve m’a contacté et nous nous sommes parlés, mais je ne peux rien dire. Je ne sais pas encore où j’irai. C’est un club où n’importe quel bon joueur voudrait jouer. Manchester United ? C’est la même chose. Je dois encore décider. Pour l’instant, je suis en vacances. Vous serez bientôt fixés. »

Le joueur de 24 ans a eu le temps de la réfléxion ces derniers moi.

Retrouvez toute l'actu mercato de Paris Saint-Germain / PSG

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.