US

Pour Casemiro, Zidane n'a jamais vraiment quitté le Real

par

Son empreinte était toujours là.

Pour Casemiro, Zidane n'a jamais vraiment quitté le Real

Chaque semaine, même chaque jour depuis le retour de Zinédine Zidane au Real Madrid, des membres de l’effectif merengue se succèdent afin d’encenser le manager français.
Après Isco, Raphael Varane, Keylor Navas ou Sergio Ramos par exemple, c’est au tour de Casemiro de s’exprimer sur l’ancien milieu de terrain de la Casa Blanca.
L’international brésilien témoigne, pour Marca, que l’aura et l’empreinte du tricolore n’ont jamais vraiment quittés le groupe madrilène.

Notre entraîneur est une icône du club. Pas seulement en tant que joueur, mais également en tant qu’entraîneur. Zidane a prouvé qu’il était plus qu’un entraîneur. Pour l’équipe, Zidane n’est jamais parti. Il a laissé sa façon de jouer. Il a sûrement souffert avec nous à ce moment-là et c’est pourquoi il est revenu. Zidane n’était pas parti.

Comme si Zizou était lié à ce club depuis qu’il l’a rejoint en tant que joueur en 2001.
Après une première victoire face au Celta Vigo (2-0), le joueur auriverde est convaincu que la présence de Zidane va permettre au Real de revenir dans la cour des grands d’ici la saison prochaine.

Zidane n’est jamais parti et nous avons toujours eu une grande affection pour lui. Il transmet l’amour et est revenu normalement, étant le même Zizou, comme toujours. Il est l’une des clés pour remporter des titres et l’a déjà démontré ces dernières années. Avec lui, nous allons certainement nous battre pour des titres.

Il ne reste plus qu’à bien finir la saison puis la Maison Blanche se projettera sur la suivante avec plus de confiance grâce à un mercato ambitieux.

Retrouvez toute l'actu mercato de Real Madrid

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.