US

OM : une paire Balotelli-Germain en attaque ?

par

C’est en tout cas le souhait de l’un des deux.

OM : une paire Balotelli-Germain en attaque ?
Malgré le huis-clos, la victoire de l’OM hier face à Bordeaux a certainement donné du baume au coeur aux joueurs de l’OM.
Ce match en retard de la 18ème journée se jouait pourtant avec beaucoup d’absents côté marseillais, et c’est Boubacar Kamara qui a marqué (son premier but en professionnel) et offert les trois points aux siens.

Ce match a également permis à Valère Germain, critiqué au même titre que Kostas Mitroglou, d’être titulaire.
Après la rencontre, l’avant-centre marseillais a fait part de sa satisfaction au micro de Canal + Sport.

Cette victoire nous fait du bien, surtout en cette période compliquée. On a fait une belle entame, même si cela a été plus difficile en seconde période, même si on n’a pas été mis en danger. Dans l’état d’esprit, on a répondu présent et c’est le plus important.

Titularisé seul à la pointe de l’attaque, l’ancien niçois et monégasque est davantage adepte du 4-4-2.
C’est pour cela qu’il a milité pour une association en pointe de l’attaque avec Mario Balotelli.

J’espère être aligné avec Balotelli. J’ai toujours apprécié jouer avec deux attaquants.

En effet, Germain s’est souvent montré à son aise avec un autre attaquant, que ce soit à Nice (38 matchs, 14 buts), ou sur sa dernière saison à Monaco (36 matchs, 10 buts).
OM : une paire Balotelli-Germain en attaque ?
Reste désormais à savoir quels sont les plans de Rudi Garcia car en optant pour ce système, il sacrifierait un milieu de terrain.
Or, Maxime Lopez se montre précieux sur ces dernières prestations et Dimitri Payet est toujours sur le flanc. Un casse-tête de plus s’annonce pour l’entraîneur olympien.

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.