US

OM : les raisons de croire à un retour de Payet

par

Le mercato d’hiver 2017 s’est ouvert. L’Olympique de Marseille se veut actif pour entrer dans une nouvelle dimension. En réussissant à faire revenir Payet ? Pas si farfelu :

Un statut de patron

S’il revient à l’Olympique de Marseille, l’international français n’aura pas de problèmes pour s’imposer comme un élément indispensable de l’effectif.

Déjà connu dans le club et auteur de belles prestations à l’étranger et en Bleu, Payet a tout pour devenir un patron à l’OM.

Une perspective qui peut plaire au Français plutôt que d’être un joueur comme un autre dans un effectif différent.

Déjà aimé au club

Imaginez les frissons qu’auraient les fans de l’OM au moment où le joueur s’approcherait du ballon pour frapper un coup franc.

Auteur d’une saison énorme sous les couleurs de Marseille avec Bielsa, Payet a laissé de très bons souvenirs au club.

Son potentiel retour fait déjà saliver les supporters.

West Ham sans ambition

En revenant à l’OM, Dimitri Payet a l’occasion d’aider un club à retrouver son statut dans le championnat de France.

Pas si loin du podium, les Marseillais peuvent rêver à une place européenne en fin de saison.

A West Ham, c’est différent. Le club est englué dans le ventre mou et n’a quasiment aucune chance de se retrouver parmi les 6 premiers en fin de saison.

Performant avec Garcia

Marseille peut compter sur Rudi Garcia pour tenter de convaincre l’international français. Les deux hommes se connaissent bien.

Sous les ordres de Garcia au LOSC, Payet a réussi une saison de haut vol en 2012/2013 avant de rejoindre le stade Vélodrome.

Payet en 2012/2013 c’est 12 buts et 18 passes décisives en Ligue 1. Bonhomme.

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.