« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

OM : Maxime Lopez évoque l’intérêt du Barça et son départ avorté à Séville

L’espoir marseillais a été proche de rallier la Liga à plusieurs reprises.

OM : Maxime Lopez évoque l’intérêt du Barça et son départ avorté à Séville

Grosse révélation dès sa première saison à l’OM en 2016/2017, Maxime Lopez a plus de mal aujourd’hui à confirmer les espoirs placés en lui.

En effet, le jeune milieu de terrain marseillais ne parvient toujours pas à être régulier dans ses prestations et ne s’impose pas toujours comme un titulaire indiscutable dans l’entre-jeu phocéen.

Dans une interview accordée au Canal Football Club et diffusée ce dimanche, l’international espoir français a avoué que ses performances en dents de scie étaient principalement dû à un fait marquant au début de sa carrière.

Dès la fin de sa première saison réussie à Marseille, le minot olympien reçoit un gros intérêt du FC Barcelone et se voit alors déjà signer dans l’un des plus gros clubs du monde.

« Les hauts et les bas à l’Olympique de Marseille ? Il y a eu des périodes ou je pense que c’est ma faute, et d’autres non. Par exemple, à la fin de ma première saison, le directeur sportif du Barça a parlé à mon agent, en lui disant qu’il y avait un intérêt pour la saison d’après si je faisais une bonne saison. J’étais jeune, je venais de finir ma première saison. On sait que je kiffe le Barça. Je me suis imaginé trop de choses. Le foot te met un coup derrière la tête tellement vite. Mais ce sont des épreuves qui font peut-être qu’aujourd’hui, je suis aussi fort mentalement » a expliqué le joueur de 21 ans qui s’est vu trop beau ce jour-là.

L’OM a refusé une offre de 15M€ pour son minot

Mais ce n’est pas le seul club espagnol qui s’est intéressé au profil de Lopez. Le FC Séville a aussi tenté plusieurs approches pour s’attacher les services du Marseillais.

Notamment cet été où une grosse offre est arrivée sur la table des dirigeants de l’OM. Cependant, les Andalous, qui ont beaucoup pioché en Ligue 1 lors du dernier mercato avec le recrutement de Lucas Ocampos par exemple, ont essuyé cette fois un refus.

« C’est vrai qu’il y a eu des contacts très avancés avec Séville, en janvier notamment. Ils étaient vraiment très intéressés, mais il était hors de question que je parte en janvier. Il y a eu des contacts cet été, mais quand ton club refuse 15 millions d’euros pour toi, c’est flatteur et ça fait plaisir. Tu te dis qu’ils comptent sur toi et que tu es quelqu’un d’important » a confié Maxime Lopez sur le sujet.

Le jeune phocéen compte désormais garder la tête sur les épaules et se focaliser pleinement sur son aventure marseillaise.

par :

Cette news Olympique de Marseille / OM t'a plu ?
Abonne-toi à notre newsletter