« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

OL : Nabil Fekir prône l'union sacrée

Le capitaine des Gones a été interrogé par les médias du club.

OL : Nabil Fekir prône l'union sacrée
Après Anthony Lopes un peu plus tôt, c’est Nabil Fekir qui a été interrogé sur le site de l’OL concernant la situation difficile traversée par le club.
Le numéro 18 de l’OL a d’abord été interrogé sur le départ de Bruno Genesio annoncé par l’intéressé après la défaite face à Nantes.
« Ce ne sont jamais des bonnes nouvelles. Ça fait plus de trois années qu’il est coach ici. Il a donné le maximum. Il a jugé que c’était le moment pour partir. Il y a un peu de déception dans le groupe. C’est sa décision, il faut la respecter. »
Pour autant, comme l’a indiqué Anthony Lopes, pas question pour le groupe de lâcher, d’autant plus que malgré les trois défaites d’affilée, la situation sportive du club est tout de même favorable.
Le club a une troisième place (synonyme d’accession aux barrages de Ligue des Champions) à défendre face aux deux rivaux que sont l’AS Saint-Étienne et l’Olympique de Marseille.
OL : Nabil Fekir prône l'union sacrée
« On reste maître de notre destin pour l’objectif principal de finir sur le podium et se qualifier pour la prochaine Champions League. (…)  Il y a cette troisième place à assurer et pourquoi pas aller chercher la deuxième. On ne sait jamais, il reste encore six matches. Rien n’est fait. »
La prochaine étape pour les coéquipiers de Fekir sera la réception du SCO d’Angers vendredi soir. Un match durant lequel il y aura certainement une atmosphère particulière après l’annonce du départ de Genesio, mal-aimé part une partie du public.
Pour autant, Nabil Fekir prône l’union sacrée autour du club et veut rassembler les supporters pour qu’ils aident l’équipe jusqu’à la fin de saison.
« Je comprends leur déception, c’est normal. Mais nous siffler et être contre nous, je ne pense pas que ce soit la meilleure chose. (…) Il faut qu’ils soient avec nous, nous soutiennent, nous poussent vers l’avant. On a besoin d’eux, surtout dans ces moments. C’est important pour l’équipe. »
En cas de victoire, Lyon aura neuf points d’avance sur l’ASSE, et se trouvera à cinq points derrière Lille. La deuxième place est toujours un objectif selon Fekir, qui affrontera les Dogues lors de la 35ème journée.

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Cette news Olympique Lyonnais / OL t'a plu ?
Abonne-toi à notre newsletter