« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

OL : comment Aulas a enterré la rumeur Mourinho

Ce sera Genesio ou un autre entraîneur français.

OL : comment Aulas a enterré la rumeur Mourinho

Mardi soir, l’Olympique Lyonnais a connu une soirée agitée en marge de sa défaite en demi-finale de la Coupe de France face à Rennes (2-3).
Alors que Jean-Michel Aulas devait annoncer sa décision concernant l’avenir de son entraîneur Bruno Genesio, le président lyonnais a repoussé l’échéance en fin de saison, certainement à cause de l’élimination du soir.
La séquence a été vu comme une humiliation pour le technicien tricolore et de nombreux observateurs se sont indignés du traitement subi par l’homme de 52 ans.
Cependant, rien n’est dit que le coach français du club rhodanien soit remplacé en fin de saison. Il pourrait très bien être maintenu si les Gones vont chercher la deuxième place en Ligue 1 en fin d’exercice.
D’ailleurs, dans un entretien accordé à l’Equipe, JMA affirme que c’est Bruno Genesio qui avait souhaité connaître la décision de son dirigeant aussi tôt dans la saison.
« Le timing ? C’est Bruno qui souhaitait avoir une réponse. Et je n’ai aucun regret. Tout est possible, mais il n’y a rien d’automatique. Il a des contacts, il connaît la pression des supporters plus celle de certains médias (…). Ce sera difficile mais tout est possible. Maintenant, je ne sais pas si Bruno [Genesio] en aura l’envie. Lui le dira. » 
Rien n’est donc acté selon Aulas. Néanmoins, la presse française a déjà ciblé les potentiels techniciens disponibles qui pourraient reprendre en main l’OL l’année prochaine.
Si Laurent Blanc fait office de favori, la piste la plus sexy vient de l’étranger et s’appelle José Mourinho.

OL : comment Aulas a enterré la rumeur Mourinho

Cependant, le président rhodanien s’est empressé d’étouffer tout embryon de rumeur lors de son interview avec le quotidien sportif. « Il y a plus de risques à prendre un étranger qu’un Français dans un club comme Lyon. Laurent Blanc ? Je ne sais pas ce qu’est un profil idéal. Il a un bon profil. On a surtout de la chance à Lyon, car regardez le nombre d’entraîneurs qui nous ont fait des appels du pied, français ou étrangers. José Mourinho ? Je l’ai vu cet été à Moscou, on a discuté un peu, mais pas pour parler de venir à Lyon mais de recrutement.
La dernière phrase prononcée par le président lyonnais a scellé la fermeture de ce dossier.
Le Special One n’est pas compatible avec notre économie. »
L’ancien entraîneur du PSG est clairement le profil idéal défini par Jean-Michel Aulas. La pression est désormais sur Genesio en cette fin de saison.

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Cette news Olympique Lyonnais / OL t'a plu ?
Abonne-toi à notre newsletter