US

OL : le bilan après les matchs de préparation

par

Fin de la préparation pour l’Olympique Lyonnais qui a disputé hier son dernier match amical. Le prochain rendez-vous, c’est contre Strasbourg. Sont-ils prêts ?

Un bilan positif

Les hommes de Bruno Génésio ont disputé cinq rencontres amicales pour se préparer à cette saison 2017/2018, avec un bilan qui semble correct.

Les Lyonnais ont gagné trois fois, réalisé un match nul et perdu une fois. De quoi être assez optimiste pour le début de l’exercice qui démarre ce week-end.

Les rencontres contre l’Ajax Amsterdam et l’Inter Milan serviront sûrement de point d’appui. Les deux équipes étaient les plus fortes formations rencontrées par l’OL.

La défense rassure

Particulièrement scrutée, l’arrière garde lyonnaise a plutôt rassuré durant ces matchs de préparation alors que l’équipe prenait beaucoup de buts la saison passée.

Sur les cinq matchs amicaux joués, l’Olympique Lyonnais a pris trois buts (contre Bourg-Peronnas, l’Inter Milan et Montpellier) et a rendu deux clean sheets.

En revanche, un transfert d’Emanuel Mammana serait dans les clous. Ce jeune défenseur argentin semblait être le meilleur à son poste et pourrait beaucoup manquer s’il venait à partir.

Encore des réglages devant

Malgré les recrues offensives (Bertrand Traoré, Mariano Diaz), ce sont les jeunes qui se sont mis en avant lors de ces rencontres de préparation.

Le centre de formation lyonnais prouve que des joueurs vont encore sortir lors des prochaines années mais à court terme, l’OL va devoir se trouver un leader devant.

Nabil Fékir pourrait jouer ce rôle aux côtés des recrues. L’attaquant lyonnais n’a plus l’ombre d’Alexandre Lacazette qui plane au dessus de lui. Il doit montrer qu’il a les capacités pour le faire.

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique Lyonnais / OL

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.