« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Les notes de Bulgarie-France (0-1)

Les notes de Bulgarie-France (0-1)

Les joueurs bulgares:

Les Bulgares ont été surpris par le but de Matuidi dès la 3ème minute et n’ont jamais réussi à égaliser. Pourtant, le niveau de jeu bulgare était plus ou moins équivalent à celui français.

Iliev (6/10): Le secteur offensif de l’Equipe de France l’a totalement envoûté sur le but de Matuidi. Ensuite, son match était de bonne qualité, en dépit de la défaite.

Popov (5/10): Des centres et des contrôles catastrophiques.

Bozhikov (7/10): Le meilleur joueur de l’effectif biélorusse. Appuis solides, marquage sérieux et attitude exemplaire.

Bodurov (5/10): Ayant vécu une mauvaise soirée au marquage  de Kylian Mbappé, il a dû être remotivé par la prestation XXL de son collègue Bozhikov.

Zanev (5/10): Boucher spécialisé dans la coupe de Tolisso.

Kostadinov (6/10): Ce nom hante encore tous les esprits français, vestige d’une soirée de novembre 1993 que personne n’aurait aimé vivre. Sa tête à la 37ème minute a falli apporter l’égalisation bulgare.

Slavtche (5/10): Un autre boucher, mais qui lui préfère travailler avec Kylian Mbappé. Carton jaune attribué par l’arbitre pour l’ensemble de son oeuvre.

Nedelev (3/10): Mauvais match au cours duquel nous ne l’avons vu impliqué dans aucune situation favorable, que cela soit sur le plan offensif ou défensif.

Manolev (7/10): A compliqué la journée de Sidibé, en lui infligeant notamment beaucoup de coups de physique et un grand pont parfaitement exécuté. En plus de ça, ce joueur est le symbole de l’humilité à l’état pur. Remplacé par Dimitrov à la87ème minute.

Galabinov (4/10): Pendant toute la première mi-temps, Raphaël Varane n’a fait que le violer sur le terrain. Remplacé par Kraev à la 48ème minute. Ce dernier a donné du fil à retordre aux défenseurs français.

Delev (6/10): Auteur d’excellents appels en profondeur qui ont fait hésiter des milliers de Français devant leur poste.

Les joueurs français:

L’équipe de France s’impose difficilement grâce à son excellente assise défensive. Cependant, il est également important de souligner la tristesse offensive dont a fait preuve la France ce soir.

Lloris (6/10): Un arrêt peu académique qui aurait pu coûter cher mais il se rattrape immédiatement grâce à une double parade fabuleuse.

Sidibé (7/10): Son match le plus abouti défensivement sous le maillot de l‘équipe de France, aussi bien au niveau de la solidité que de l’engagement. Il a montré ce soir qu’il était prêt à poser ses tripes sur le terrain pour faire briller la France.

Umtiti (6/10): Le gars sûr de l’arrière garde française, comme à son habitude.

Digne (7/10): Il a été le meilleur joueur français ce soir grâce à des centres exceptionnels et une solidité défensive à toute épreuve.

Tolisso (6/10): Bon dans le combat et l’attitude même s’il aurait pu davantage casser les lignes comme il a l’habitude de le faire avec le Bayern Munich.

Rabiot (3/10): Remplace Kanté, victime d’une contracture musculaire alors qu’il rendait une copie parfaite jusque là, à la 33ème minute. Deschamps est contraint de parachuter Rabiot à un poste qu’il n’aime pas et ça se voit. Il a perdu beaucoup de ballons et ne s’est pas assez projeté. Match très décevant lorsque l’on se réfère à son rendement au PSG.

Matuidi (6/10): Auteur du seul but du match à la 3ème minute mais ce match a été, pour Blaisou, un sketch défensivement. Matuidi est le premier à marquer pour la France dans les 3 premières minutes depuis le 11 octobre 2014 et un but de Benzema au Stade de France contre le Portugal (victoire des Bleus 2-1).

Mbappé (5/10): Le meilleur des 3 membres du fameux trident offensif. Très percutant mais pas assez efficace. Il s’agissait de sa deuxième titularisation avec les Bleus après le 0-0 du mois dernier de Toulouse contre le Luxembourg. Lors de ces deux matchs, le néo-parisien a rendu des copies décevantes.

Lacazette (3/10): Volontaire mais le perdant de la soirée. Beaucoup trop lent et nonchalant. Cependant, à sa décharge, il faut bien avouer qu’il n’a pas reçu énormément de ballons.

Griezmann (5/10): Auteur d’une remise décisive magnifique sur le but de Matuidi à la 3ème minute. Il a travaillé pour l’équipe en se repliant défensivement et en soulageant sa défense mais, en revanche,  il a été complètement absent sur le plan offensif.

par :